Ukraine : les artistes russes soumis à l'accord des services de sécurité

Gérard Depardieu, devenu citoyen russe en 2013
Gérard Depardieu, devenu citoyen russe en 2013 - © TIZIANA FABI - AFP

Les artistes russes ne pourront désormais se produire en Ukraine qu'après avoir reçu l'aval des services spéciaux ukrainiens (SBU), selon une loi adoptée jeudi par le Parlement de ce pays en conflit avec la Russie.

La loi vise à "empêcher l'influence négative du pays agresseur (la Russie, ndlr) sur la société ukrainienne à travers des tournées d'artistes qui soutiennent publiquement la politique du Kremlin contre l'Ukraine", stipule une note qui accompagne le texte de loi.

Ce texte a été voté par 232 députés, un minimum de 226 étant nécessaire pour que la loi soit adoptée, et doit encore être promulguée par le président Petro Porochenko pour entrer en vigueur. La Russie n'a pas encore réagi.

L'adoption de ce document constitue une nouvelle escalade dans la crise entre Kiev et Moscou, qui s'est déjà étendue au domaine culturel avec par exemple l'interdiction en Ukraine des livres russes promouvant un discours "anti-ukrainien" ou le blocage de plusieurs réseaux sociaux russes.

L'Ukraine a déjà interdit d'entrée sur son territoire plusieurs célébrités et a interdit d'antenne une dizaine de chanteurs et d'acteurs, majoritairement russes, parmi lesquels l'acteur Gérard Depardieu, devenu citoyen russe en 2013 et qu'elle considère comme une "menace pour la sécurité nationale".

Plus récemment, Kiev a interdit sur son sol la candidate russe à l'Eurovision, Ioulia Samoïlova, qui s'était produite en Crimée après l'annexion. L'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER), qui organise le concours, a réagi en imposant une lourde amende à la télévision publique ukrainienne.

L'Ukraine et la Russie traversent une crise sans précédent depuis l'annexion par Moscou en mars 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée, suivie d'un conflit armé opposant rebelles prorusses et forces gouvernementales dans l'est de l'Ukraine, qui a fait plus de 10.000 morts.

Kiev et les Occidentaux accusent Moscou de soutenir militairement et financièrement les rebelles, ce que la Russie a toujours démenti.

<<<<<<< HEAD =======
>>>>>>> master