Quoi de neuf sur Netflix ? "She's gotta have it"

Quoi de neuf sur Netflix ? “She’s gotta have it”
Quoi de neuf sur Netflix ? “She’s gotta have it” - © Tous droits réservés

Produite par Netflix et basée sur le film de Spike Lee, "She's gotta have it" est forte et engagée à l’image de son héroïne.

 

Dans le quartier new-yorkais de Brooklyn vit Nola Darling, une jeune afro-américaine artiste et libérée. Elle aime être différente des autres mais déteste qu’on lui fasse remarquer, elle aime le sexe mais déteste qu’on lui dise. Nola a trois amants, Mars, Greer et Jamie qui forment un monstre à trois têtes, chacun la comble d’une manière mais aucun ne la connaît entièrement. Nola a fixé des règles et aime qu’elles soient respectées. La jeune femme a aussi une attirance pour Opal, une pépiniériste rassurante et mère d’une petite fille. Entre ses histoires d’amour et de sexe, sa recherche de reconnaissance et ses problèmes financiers, Nola va grandir et s’élever, sans mettre en branle ses convictions. Sa vie personnelle et sentimentale va peu à peu laisser place à l’affirmation de soi dans d’autres domaines.

 

“She’s gotta have it” a d’abord été un long métrage avant d’être une série, sorti en 1986 avec Spike Lee à la réalisation, le film appartient au style guérilla, un film petit budget tourné sans forcément d’autorisation. Sous ses atours de romance, la série aborde des thèmes très actuels et nécessaires comme la gentrification, le racisme intégré, l’héritage culturel, l’objectivation, la sexualisation et l’engagement politique. Subtilement mais avec force, Lee arrive à égrainer ces problématiques dans une série divertissante et à l’apparence légère avec des fantaisies techniques. Si on peut reprocher l’auto-centrisme du personnage principal, Nola, on finit par lui pardonner tant la série est puissante et riche en engagement. 

 

“She’s gotta have it” sur Netflix.