Deux séries d'Amazon en danger suite au scandale du producteur Harvey Weinstein ?

Le scandale autour du Harvey Weinstein pourrait causer l'arrêt de deux séries d'Amazon Studios.
Le scandale autour du Harvey Weinstein pourrait causer l'arrêt de deux séries d'Amazon Studios. - © Yann COATSALIOU / AFP

L'affaire qui secoue depuis une semaine Hollywood pourrait avoir des répercussions sur le développement de films et de séries à venir. Amazon Studios réfléchit sérieusement à l'avenir de deux séries, "The Romanoffs" et une autre avec Robert de Niro et Julianne Moore, censées être financées par The Weinstein Company.

"Nous reconsidérons nos options concernant les projets que nous avons avec The Weinstein Company", a fait savoir Amazon dans un communiqué. Ce qu'il faut lire entre les lignes : éviter que le nom Weinstein soit associé à l'une de nos créations originales.

La plateforme travaille depuis plusieurs mois sur deux séries sensées être financées à moitié par la société fondée par Harvey Weinstein, producteur très puissant à Hollywood accusé depuis le 5 octobre dernier par des articles du New York Times et The New Yorker harcèlement sexuel auprès de plusieurs femmes, dont des actrices célèbres.La première, "The Romanoffs", une anthologie autour de la famille impériale de Russie, a déjà débuté son tournage avec Isabelle Huppert, Aaron Eckhart, Christina Hendricks, John Slattery et Corey Stoll. The Weinstein Company devait financer la moitié de son budget, soit un peu plus de 35M$.

La seconde, encore sans titre, devait réunir au petit écran Robert de Niro et Julianne Moore devant la caméra de David O. Russell, réalisateur nommé à cinq reprises aux Oscars pour ses films "Fighter", "Hapiness Therapy" et "American Bluff". Amazon avait remporté les droits de cette série après une rude bataille avec des chaînes de télévision. Deux saisons de huit épisodes chacune avait même été commandées pour un coût total de 160M$. Là aussi, la société de Harvey Weinstein s'est engagée à en financer la moitié.

Pour l'instant, The Weinstein Company n'a pas encore versé un seul dollar. Amazon envisage donc de revoir dès à présent leur arrangement financier. Si "The Romanoffs" devrait survivre à un nouveau plan financier, le cas est nettement moins évidemment pour la série de David O. Russell au budget pharaonique. En interne, certains employés d'Amazon appellent à stopper le projet tant qu'il est encore temps. Mais Ray Price, le patron d'Amazon Studio, tient énormément à ce drama mafieux qu'il voit déjà comme le futur grand succès de la plateforme qui lui permettrait d'aller concurrencer son grand rival Netflix.

Amazon n'est pas l'unique média à revoir ses plans suite au scandale. "Waco" et "Yellowstone", deux futures de la chaîne Paramount Network, qui sera lancée en janvier prochain, ont d'ores et déjà retiré de leur générique le nom du producteur. Apple a carrément préféré mettre fin au contrat le liant avec The Weinstein Company pour la production d'un biopic d'Elvis Presley.