American Gods, série phare d'Amazon Prime, revient pour une saison 2

"American Gods" revient le 11 mars sur Amazon Prime Video pour une deuxième saison
"American Gods" revient le 11 mars sur Amazon Prime Video pour une deuxième saison - © Courtesy of Amazon

American Gods, l'une des séries phare de la plateforme Amazon Prime Vidéo, tirée du roman fantastique éponyme du britannique Neil Gaiman, revient pour une saison 2 à partir du 11 mars, deux ans après la première saison.

Elle sera diffusée la veille aux Etats-Unis, sur la chaîne Starz, et tous les lundis sur la plateforme d'Amazon dans le reste du monde.

Très attendue par les fans du best-seller de Gaiman, cette série en huit épisodes a connu un parcours chaotique, entre retards de tournage, deux changements de créateur et des dépassements de budget.

Dans cette superproduction unique en son genre, des divinités (Odin, le Leprechaun, la Reine de Saba, Loki, un Djinn...) sont affaiblies car délaissées par leurs fidèles au profit des dieux modernes (Internet, médias, voiture...).

Guidés par le Voyageur (incarné par Ian McShane) et son homme de main Ombre Moon (joué par Ricky Whittle), les anciens dieux vont tenter de ne pas se faire supplanter par les nouveaux.

Si la première saison plantait le décor de ce road-trip déjanté et baroque dans une Amérique picturale, la deuxième entre dans le vif de l'action et enchaîne les scènes spectaculaires.

"La saison une était importante pour établir le monde et les personnages, dans la saison deux on comprend les personnages et la mythologie, on peut aller plus vite dans l'intrigue", souligne l'acteur britannique Ricky Whittle ("Les 100", "Mistresses") de passage à Paris pour présenter la série, estimant que l'esthétique reste la même "voire mieux" que dans la première saison.

"La saison 1 était peut-être un peu trop éloignée du livre, on y revient dans la saison 2", juge pour sa part son compatriote Ian McShane ("Deadwood", "Les piliers de la terre"), fan de ce roman "qui n'est pas un livre sur la religion mais un livre sur la foi" et qu'il assure avoir lu trois fois, le trouvant "mieux à chaque fois".

Neil Gaiman, qui est très présent sur le tournage, a signé fin 2018 un accord de collaboration exclusive avec Amazon, pour qui il développe notamment la série Good Omens.

"On est en train de renforcer nos équipes créatives pour proposer plus de séries" notamment à l'international et "on a également accéléré dans les acquisitions", notamment de films, a indiqué lors de la présentation Isabelle Bertrand, directrice des acquisitions pour Amazon France.