Victoire de Donald Trump - A l'été, un billet prophétique de Michaël Moore annonçait l'issue du scrutin

Cet été, le réalisateur Michaël Moore a publié un billet sonnant comme un avertissement prophétique face à l'issue de l'élection présidentielle américaine. Il y exposait les 5 raisons pour lesquelles Donald Trump allait, selon lui, remporter le scrutin.

"Jamais de toute ma vie n'ai-je autant voulu me tromper", lançait-il dans cette chronique publiée en français le 26 juillet sur le site du Huffington Post. "Vous agitez la tête en disant: 'Non, Mike, ça n'arrivera pas!' Malheureusement, vous vivez dans une bulle. Ou plutôt dans une caisse de résonance capable de vous convaincre, vous et vos amis, que les Américains n'éliront pas cet idiot de Trump".

A ceux qui opposaient logique et statistique à cette prédiction, le réalisateur répondait par l'échec des 16 candidats républicains qui ont usé des mêmes arguments face à Donald Trump.

Le futur président est parvenu à s'imposer dans la "Rust Belt" (ceinture de rouille, soit l'Ohio, la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin) qui a réalisé mardi son Brexit à elle. Traditionnellement démocrates, ces Etats de vieille industrie ont subi de plein fouet les effets d'un libre échange soutenu par Hillary Clinton et ont élu chacun un gouverneur républicain depuis 2010. Le tycoon a trouvé un discours qui a séduit l'électorat ouvrier. "Tout ce dont Trump aura besoin pour se hisser au sommet, ce sont les quatre Etats du Rust Belt", avertissait M. Moore.

Le réalisateur se montrait également pessimiste sur les chances de voir une femme accéder à la Maison blanche face aux "Hommes blancs en colère", sur la capacité de mobilisation d'Hillary Clinton, demeurée impopulaire au fil des sondages, et sur l'implication dans la campagne des partisans de son rival démocrate, Bernie Sanders. Il reste aussi une part d'irrationnel chez des électeurs tentés de se comporter en "anarchistes malicieux". L'isoloir est un des derniers endroits dépourvus de caméras de sécurité: "Vous pouvez choisir un parti politique, ou écrire Mickey Mouse et Donald Duck sur votre bulletin de vote. C'est pour cette raison que des millions d'Américains en colère seront tentés de voter pour Trump. Ils ne le feront pas parce qu'ils apprécient le personnage ou adhèrent à ses idées, mais tout simplement parce qu'ils le peuvent. Des millions de gens seront tentés de devenir marionnettistes et de choisir Trump dans le seul but de brouiller les cartes et voir ce qui arrivera".

 

 

 


Belga