Le réalisateur du film "Leaving Neverland", sur Michael Jackson, s'attaque à la Silicon Valley

"Michael Jackson : Leaving Neverland" est le dernier documentaire réalisé par le Britannique Dan Reed.
"Michael Jackson : Leaving Neverland" est le dernier documentaire réalisé par le Britannique Dan Reed. - © Courtesy of AMOS Pictures

Après avoir défrayé la chronique cette année avec son documentaire choc consacré à Michael Jackson, Dan Reed en prépare un nouveau, centré sur la Silicon Valley, ont annoncé les chaînes HBO et BBC qui diffuseront "The Tech Transformers" au cours de l'été 2021.

La série documentaire explorera la Silicon Valley, région de la côte ouest des États-Unis, devenue l'un des plus gros centres technologiques de la planète. Apple, Facebook ou Google, pour ne citer qu'eux, y ont installé leur siège. Dan Reed s'intéressera aux moments clés de sa dernière décennie et suivra des hommes et des femmes, pionniers de cette industrie, qui tentent de trouver des solutions aux nouvelles problématiques dans le secteur du numérique.

Baptisée "The Tech Transformers" pour le moment, la série documentaire, composée de quatre épisodes d'une durée d'une heure, sera diffusée sur la chaîne de télévision britannique BBC Two et la chaîne payante américaine HBO, à l'été 2021. En plus d'en être le réalisateur, Dan Reed en sera le producteur exécutif. 

Ce projet est le dernier en date entre Dan Reed et les deux chaînes de télévision, après avoir annoncé début novembre un autre documentaire sur les antibiotiques, baptisé "Superbug". Il avait déjà collaboré avec HBO pour son documentaire sur le roi de la pop, Michael Jackson, en mars dernier. Intitulé "Leaving Neverland", il a donné la parole à deux hommes qui accusent l'interprète de "Thriller" d'agressions sexuelles et a été diffusée sur M6 en France.

"Dan Reed est l'un des plus grands réalisateurs de documentaires actifs et je suis ravi que ses talents exceptionnels s'attaquent à l'une des plus grosses histoires de l'époque moderne pour BBC Two", a confié Patrick Holland, l'un des commanditaires de ce projet et contrôleur de la chaîne britannique.