Le Festival du film de Gand choisit le long métrage "La Civil" pour ouvrir sa 48e édition

La 48e édition du Film Fest Gent s’ouvrira le 12 octobre avec "La Civil", long métrage de la réalisatrice belgo-roumaine Teodora Ana Mihai, a indiqué la direction du festival gantois lundi. Le film primé et ovationné au Festival de Cannes, narre l’histoire vraie d’une mère qui voit sa fille enlevée par un cartel mexicain.

 

 

Teodora Ana Mihai a débuté sa carrière en 2014 avec le documentaire "Waiting for August", évoquant le quotidien d’une jeune Roumaine qui devient responsable de ses frères et sœurs. Son nouveau film, inspiré de faits réels, devait lui aussi prendre la forme d’un documentaire, mais la réalisatrice a finalement pris le parti d’en faire un drame fictif en raison du caractère trop sensible de certaines informations.

"La Civil" raconte l’histoire de Cielo, une mère à la recherche de sa fille enlevée par un cartel dans le nord du Mexique. Les autorités refusant de lui venir en aide, Cielo décide de prendre elle-même les choses en main, mais elle se retrouve rapidement entraînée dans une terrible spirale de violence.

La coproduction belgo-roumaine-mexicaine a nécessité près de sept ans de travail, notamment durant la pandémie de coronavirus. Elle a remporté le Prix de l’Audace 2021 dans la section "Un certain regard", à Cannes.

2 images
"La Civil" raconte l’histoire de Cielo, une mère à la recherche de sa fille enlevée par un cartel dans le nord du Mexique. © Cinéart