Le Festival des cinémas d'Asie récompense une réalisatrice kazakhe

Le 26e Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul a remis sa principale récompense pour la première fois à une réalisatrice, la Kazakhe Sharipa Urazbayeva.
Le 26e Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul a remis sa principale récompense pour la première fois à une réalisatrice, la Kazakhe Sharipa Urazbayeva. - © Courtesy of Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul

Le Festival international des cinémas d’Asie (Fica), le plus ancien festival du genre en Europe, a remis sa principale récompense pour la première fois à une réalisatrice, la Kazakhe Sharipa Urazbayeva, ont annoncé mardi les organisateurs. "C’est la première fois qu’une femme remporte le Cyclo d’Or", a souligné le créateur et délégué général du Fica, Jean-Marc Thérouanne, soulignant que ce prix "confirme que le Kazakhstan est une cinématographie montante".

Le film "Mariam" de Sharipa Urazbayeva dresse "le portrait poignant d’une femme en lutte pour la survie de sa famille dans une société traditionnelle", ont détaillé les organisateurs. Le grand prix du jury international a quant à lui été attribué à "Just like that" du réalisateur indien Kislay, pour "le sensible portrait d’une femme âgée prenant son indépendance et sa liberté une fois devenue veuve". Ce film a aussi été désigné "coup de cœur" de l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales).

La 26e édition du Festival des cinémas d’Asie de Vesoul, qui a mis le Tibet à l’honneur, a attiré 32 200 spectateurs, s’est réjoui Jean-Marc Thérouanne. Le président du jury initialement désigné, le cinéaste chinois Pema Tseden, chef de file du cinéma tibétain et lauréat du Cyclo d’Or en 2019, a été obligé d’annuler sa venue à Vesoul en raison des recommandations de la Chine face au nouveau coronavirus. Il a été remplacé par le Sud-Coréen Jay Jeon, directeur du Festival international du film de Busan (Corée du Sud).

Sur une semaine, le festival a projeté 90 films provenant de tout le continent asiatique, de la Turquie au Japon, en passant par Israël, l’Inde et la Corée, dont les 17 films en compétition, présentés en premières française ou européenne.