Découvrez "FIRE", un court-métrage d'animation inédit de David Lynch

Découvrez "FIRE", un court-métrage d'animation inédit de David Lynch
Découvrez "FIRE", un court-métrage d'animation inédit de David Lynch - © David Lynch Theater

Le cinéaste américain a dévoilé le 20 mai un film inédit sur sa page YouTube.

 

David Lynch a beau n'avoir sorti aucun long-métrage depuis le labyrinthique " INLAND EMPIRE " en 2007, sa créativité cinématographique ne s'est pas tarie — elle s'exprime juste ailleurs que dans les salles de cinéma. En 2017, c'est sur la chaîne américaine Showtime qu'il avait fait son grand retour avec une troisième saison de "Twin Peaks", 26 ans après la seconde, bousculant tous les codes télévisuels avec 18 heures d'improbables, mais fascinantes expériences audiovisuelles. Cette année, ce sont deux courts-métrages, réalisés en 2017 et en 2015 qui ont fait leur apparition sur internet. Le premier, "What Did Jack Do", un interrogatoire entre le cinéaste et un singe (c'est encore plus étrange qu'il n'y paraît : le singe est soupçonné de meurtre), est arrivé en janvier sur Netflix. Le second, "FIRE (POZAR)", a été ajouté sur la chaîne YouTube de David Lynch jeudi dernier.

À l'image de ses précédents films, "FIRE (POZAR)" n'est pas une œuvre dont l'intrigue peut vraiment être racontée. Patchwork d'images dessinées par Lynch lui-même, le court-métrage fait succéder pendant une dizaine de minutes des formes effrayantes en mouvement : figures morbides, maison en feu, créatures angoissantes. Difficile, voire impossible de prêter à ces images un sens précis, mais cela n'enlève rien au pouvoir fascinant qu'elles recèlent. Il y a quelque chose de viscéral dans le cinéma de Lynch, qui se retrouve dans ses œuvres les plus claires comme les plus opaques. Celle-ci est à ranger parmi les plus abstraites, évoquant avant tout un sentiment d'inquiétude, accentué par la musique troublante du compositeur Marek Zebrowski.

Un court-métrage peu joyeux donc, mais qui, il faut le noter, côtoie des vidéos sensiblement différentes. En effet, depuis une dizaine de jours le cinéaste livre quotidiennement un point météo sur chaîne YouTube (vraiment), où il décrit pour ses abonnés le beau temps dont il profite depuis son domicile californien. Un projet incongru, mais qui a quelque chose d'étrangement plaisant, comme le soulignent de nombreux fans du cinéaste. En confinement, on s'occupe comme on peut. Pourquoi pas avec l'inimitable David Lynch ?