Rencontre avec la réalisatrice Julia Ducournau et Vincent Lindon pour "Titane", palme d’or du meilleur film cette année

À l’occasion de la sortie en salle cette semaine du film Titane, nous en profitons pour vous partager l’interview de la réalisatrice Julia Ducournau et son acteur principal Vincent Lindon. Le deuxième long-métrage de la réalisatrice a remporté la palme d’or cette année à Cannes.

 

Le film en partie produit par la boîte de production liégeoise (Frakas production) marque l’histoire de cannes car elle peut être considérée comme la première femme à avoir reçu la palme d’or. Jane Campion l’avait également reçu, 28 ans auparavant avec "la Leçon de Piano". Un film qui avait remporté le prix ex aequo avec ‘Adieu Ma Concubine’de Chen Kaige.

A lire aussi : Le film 'Titane', Palme d’or à Cannes : "Titanesque"

Julia Ducournau s’était déjà fait remarquer avec son premier long-métrage "Grave" tourné majoritairement en Belgique. Présenté à Cannes en 2016 à la semaine de la critique, il avait remporté le Prix FIPRESCI de la critique internationale pour les sections parallèles. Aujourd’hui elle nous parle de son film Titane, un film axé avant tout sur l’amour, presque au sens mythologique mais qui aborde également la naissance d’un nouveau monde indescriptible, voir inqualifiable.

On ne présente plus Vincent Lindon, acteur français établi avec une belle carrière derrière lui qui s’est essayé à un genre où le voit peu. Un genre difficile à définir également puisqu’il mélange le thriller, le drame, l’amour, un soupçon Pop par sa musique et son esthétique et comme toujours chez la réalisatrice une pointe de gore et d’inexplicable. Vincent Lindon qui joue un pompier ayant perdu sa fille nous explique pourquoi il s’est prêté à cet exercice et ce qui l’intéresse dans le cinéma et particulièrement dans celui de sa réalisatrice.

A lire aussi : Rencontre avec Agathe Roussel, l’actrice de Titane, palme d’or du meilleur film cette année