L'interview de Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour "The Sisters Brothers"

Thomas Bidegain, scénariste, et Jacques Audiard, réalisateur et scénariste des "Frères Sisters"
Thomas Bidegain, scénariste, et Jacques Audiard, réalisateur et scénariste des "Frères Sisters" - © RTBF

C’était un des films les plus attendus de la 75ème Mostra de Venise : le premier film américain de Jacques Audiard, un des rares réalisateurs français à l’aura internationale grâce à des films primés à Cannes (Grand Prix pour "Un prophète", Palme d’Or pour "Dheepan"). Il n’a pas déçu : "The Sisters brothers" lui a valu le Lion d’Argent, soit le Prix de la mise en scène.

Ce drôle de titre qui ressemble à un calembour, est celui d’un roman de l’écrivain canadien Patrick Dewitt. Un livre que l’acteur John C. Reilly adorait et qu’il a proposé à Jacques Audiard lorsqu’il a rencontré le cinéaste français au Festival de Toronto. 

Souvent, quand un cinéaste français essaie de réaliser un film aux Etats-Unis, il tombe dans tous les clichés les plus éculés de la culture américaine – souvenons-nous du ratage de Guillaume Canet avec "Blood ties" par exemple. Jacques Audiard a réussi à éviter ces pièges.  Il y a de la violence tempérée par de l’humour et parfois même par une certaine poésie dans "The Sisters Brothers", et le tandem John C Reilly/ Joaquin Phoenix est impeccable. La photo, superbe, est signée par un chef opérateur belge Benoit Debie et la musique est signée par le grand Alexandre Desplat. Au total, ce faux western se révèle une vraie bonne surprise.

L'interview intégrale