Albert Dupontel : "mon film n'est pas une comédie, c'est un drame rigolo"

Albert Dupontel : "mon film n'est pas une comédie, c'est un drame rigolo"
Albert Dupontel : "mon film n'est pas une comédie, c'est un drame rigolo" - © Tous droits réservés

Grand admirateur - et ami - des Monty Python, Albert Dupontel dédie "Adieu les cons" au regretté Terry Jones, le réalisateur de "La vie de Brian", et Terry Gilliam fait également une brève apparition dans le film. Par ailleurs, il reconnaît volontiers en interview que "Brazil" du même Terry Gilliam fait partie de ses films-cultes.

Dans le paysage bien balisé des comédies françaises, Dupontel détonne car son rythme trépidant emprunte au "slapstick " du cinéma muet et ses enchaînements de situation lorgnent plus vers le nonsense des Monty Python que vers les quiproquos vaudevillesques des films comiques franchouillards…

lire aussi : la critique du film

Et donc, cette "tragédie burlesque" (comme la définit le cinéaste), menée tambour battant, n’ennuie jamais et surprend souvent. Deux qualités précieuses.

Rencontre avec Albert Dupontel

L'interview intégrale du réalisateur - et acteur - Albert Dupontel lors de la présentation de son film au FIFF.