Alain Chabat en Corée, l'interview d' "#Jesuislà"

Stéphane, la soixantaine, s’ennuie un peu dans son bon restaurant du Pays Basque. Sa distraction, c’est de communiquer par Instagram avec Soo, une artiste-peintre coréenne. Après un accident de voiture sans gravité, Stéphane, sur un coup de tête, décide de prendre l’avion pour Séoul pour y contempler, avec Soo, les cerisiers en fleur… Mais arrivé à l’aéroport, le Français se retrouve seul, sans le moindre repère.

Réalisé par Eric Lartigau ("La famille Bélier"), "#Jesuislà" est une comédie mélancolique qui joue sur le choc des cultures. Immédiatement, revient en mémoire "Lost in translation" de Sofia Coppola, film délicieux dans lequel Bill Murray et Scarlett Johansson trompaient leur ennui dans un palace japonais. Le film de Lartigau propose, lui aussi, un vagabondage nonchalant et exotique pour un personnage occidental. Le scénario est flou, mais Alain Chabat, pour son retour au cinéma, parvient à tirer son épingle du jeu grâce à son humour naturel et sa présence sympathique. Mais cette comédie mollassonne est à réserver aux irréductibles fans de l’ex-Nul. (Hugues Dayez)

Cathy Immelen a rencontré Alain Chabat

L'interview du réalisateur Eric Lartigau

La bande-annonce