"Youth", le sacre cannois de Sir Michael Caine

Michael Caine à Cannes
2 images
Michael Caine à Cannes - © AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Cannes, mercredi 20 mai. Au Festival de Cannes, il y a les stars énormément plébiscitées lors des montées des marches comme, cette année, Naomi Watts, Salma Hayek ou Sophie Marceau, membre du jury cette année… Mais ce ne sont pas forcément elles qui sont les plus passionnantes ou les plus mémorables pendant les conférences de presse.

Aujourd’hui, c’est un vieil acteur de 82 ans qui a mis tous les journalistes dans sa poche… Evidemment, ce n’est pas n’importe qui : c’est Michael Caine, légende du cinéma britannique. Dans le film " Youth " de Paolo Sorrentino, il incarne un illustre chef d’orchestre retraité que la Reine d’Angleterre a l’intention d’anoblir. Dans la vie réelle, c’est déjà chose faite : le comédien est devenu " Sir Michael Caine " en 2000. A la conférence de presse, on lui a demandé quel souvenir il gardait de la Reine Elizabeth…

" Quand je l’ai vu, elle ne m’a pas dit grand-chose " a-t-il raconté, " elle m’a dit " j’ai l’impression que vous faites ce métier depuis très longtemps " J'ai failli répondre : " Et vous, alors ? " mais je me suis dit : " Michael, ferme-là ! ".

Doté d’un humour pince-sans-rire very british, Sir Michael a multiplié les bons mots dans cette conférence de presse.

Dans le film " Youth ", il est face à l’Américain Harvey Keitel, qui incarne un vieil ami avec qui il passe ses vacances dans un luxueux palace au pied des Alpes en Suisse. Sorrentino s’amuse à filmer leurs bavardages sur la vie et la mort, sans trop se soucier de faire avancer son scénario…

Le film a été à la fois hué et applaudi à la fin de la projection de presse, car le réalisateur de " La grande bellezza " divise la critique : certains le voient comme un digne successeur de Fellini, d’autres (j’en fais partie) comme un poseur qui multiplie les belles images creuses et superficielles. Heureusement pour Sorrentino, il peut compter sur Michael Caine !

 

Hugues Dayez