La liste des 24 films en lice pour la Palme d'Or au Festival de Cannes

Le 74e Festival de Cannes accueillera en juillet 24 films en compétition officielle, parmi lesquels ceux des réalisateurs italiens Nanni Moretti, américain Sean Penn, russe Kirill Serebrennikov et français Jacques Audiard, ont annoncé ce jeudi les organisateurs lors d'une conférence de presse. Découvrez la liste complète des films ainsi que certaines de leurs bandes annonces. 

 

"Annette" de Leos Carax (France), film d'ouverture. Comédie musicale co-écrite et mise en musique par les Sparks, avec Marion Cotillard et Adam Driver.

 

 

- "Benedetta" de Paul Verhoeven (Pays-Bas). Avec la Belge Virginie Efira dans le rôle d'une religieuse arrêtée pour homosexualité, en plein coeur de l'Italie du XVe Siècle.

 

- "The French Dispatch" de Wes Anderson (Etats-Unis), avec une pléiade de stars dont Bill Murray, Tilda Swinton, Timothée Chalamet, Frances McDormand, sur un journaliste américain basé à Ennui-sur-Blasé, une ville fictive française à partir des années 40.

 

- "Tre Piani" de Nanni Moretti (Italie). Vingt ans après sa Palme d'or pour "La Chambre du fils", il se penche sur trois familles vivant dans le même immeuble.

 

- "A Feleségem Torténete" ("L'histoire de ma femme") d'Ildiko Enyedi (Hongrie), sur un homme qui fait le pari d'épouser la première femme qui passe la porte d'un bar.

- "Bergman Island" de Mia Hansen-Love (France). Un film avec Tim Roth et Vicky Krieps, tourné sur l'île fétiche du cinéaste suédois Ingmar Bergman.

- "Drive my car" de Ryusuke Hamaguchi (Japon). Le réalisateur de "Senses" et "Asako I et II" explore un secret hantant un couple.

- "Ha'Berech" ("Le genou d'Ahed") de Nadav Lapid (Israël) sur un cinéaste luttant contre la mort de la liberté dans son pays.

- "Haut et fort" de Nabil Ayouch (Maroc). Le réalisateur de "Much Loved" prend le pouls de la jeunesse marocaine et de ses aspirations.

- "Hytti NRO 6" (Compartment NO.6) de Juho Kuosmanen (Finlande)

- "Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier (Norvège), histoire sentimentale par le réalisateur "d'Oslo, 31 août".

- "La Fracture" de Catherine Corsini (France) avec Valeria Bruni-Tedeschi et Marina Fois. Un film sur la France des "gilets jaunes".

- "Les Intranquilles" de Joachim Lafosse (Belgique), sur la bipolarité.

- "Les Olympiades" de Jacques Audiard (France) avec Noémie Merlant sur la révolte de personnages féminins, et Céline Sciamma à l'écriture du scénario.

- "Lingui" de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad), sur une adolescente enceinte à N'Djamena et le tabou de l'avortement. Coproduction belge.

- "Memoria" d'Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande). Après sa Palme d'or en 2010 pour "Oncle Boonmee", il a tourné en Colombie avec Jeanne Balibar et Tilda Swinton.

- "Nitram" de Justin Kurzel (Australie) sur la tuerie de Port-Arthur, une fusillade dans laquelle 35 personnes ont été tuées en 1996 en Tasmanie.

- "France" de Bruno Dumont avec Léa Seydoux, Benjamin Biolay et Blanche Gardin sur le système médiatique via l'histoire de France, journaliste star de télévision.

- "Petrov's Flu" de Kirill Serebrennikov (Russie) sur une famille dysfonctionnelle qui se retrouve coincée à huis clos après avoir contracté la même grippe.

- "Red Rocket" de Sean Baker (Etats-Unis) sur une ex-star du porno qui revient s'installer dans son Texas natal.

- "Titane" de Julia Ducournau (France) avec Vincent Lindon. Après "Grave", la cinéaste imagine une histoire d'enfant retrouvé et de meurtres en série. Coproduction belge.

- "Tout s'est bien passé" de François Ozon (France) qui filme pour la première fois Sophie Marceau, dans un récit poignant sur la fin de vie et l'euthanasie.

- "Un héros" d'Asghar Farhadi (Iran). Après "Everybody Knows", tourné en Espagne avec le couple star Penelope Cruz et Javier Bardem, le cinéaste filme un thriller en Iran.

- "Flag day" de Sean Penn (Etats-Unis) où il joue un père menant une double vie.