Alex Vizorek livre les secrets de fabrication des Magritte 2019

Alex Vizorek livre les secrets de fabrication des Magritte 2019
Alex Vizorek livre les secrets de fabrication des Magritte 2019 - © Emmanuel Laurent - RTBF

Le 2 février, ce sera la première fois que l'humoriste belge endossera le rôle de chef d'orchestre des récompenses du cinéma belge. 

Alex Vizorek a été choisi pour reprendre le flambeau du comédien Fabrizio Rongione à la présentation des Magritte du Cinéma. Grand habitué de la scène, il était déjà venu remettre un prix lors de la huitième édition.

L'humoriste belge dévoile en quelques questions-réponses comment il imagine le déroulé de la cérémonie et explique son rôle plus précisément.

Quel est le ton idéal à adopter pour faire vivre une cérémonie de ce type ?

Tout le problème est de savoir s’il faut mettre sur pied une cérémonie pour les gens dans la salle ou pour le public de la télévision. Alors moi, je n’ai pas choisi. J’ai décidé de bâtir une cérémonie pour les deux catégories. Parce que j’ai la certitude que si les vannes et partis pris sont clairs et intelligents – je vais essayer que ce le soit – les téléspectateurs pourront rire, parce que je leur aurai donné toutes les clés pour comprendre ; et la salle pourra également se marrer, parce que, il ne faut pas se mentir, les acteurs des Magritte ont plus d’humour sur eux-mêmes que ceux des César !

J’espère qu’on va rire ensemble, en tournant en dérision les travers ou les clichés du cinéma belge. Le but est tout de même que chacun s’y retrouve et que ce soit la fête !

Quels sont les ingrédients à réunir pour que l’ambiance ne retombe pas comme un soufflé ?

Je vais me réserver quatre ou cinq moments à moi pour me laisser aller aux plaisanteries, et puis essayer de ne jamais perdre le fil. De placer une petite vanne par-ci, une petite chose inattendue par-là, pas du tout pour tirer la couverture à moi, mais pour que les gens aient envie de rester avec moi pour suivre la cérémonie. Je suis le truchement entre le public et la remise des prix et je vais essayer de garder des petites billes ou des petits outils pour surprendre, même entre les catégories "Meilleure image" et "Meilleur costume".

Partez-vous du principe qu’il s’agit d’un spectacle ?

Oui, mais pas que. Il s’agit quand même d’une remise de prix. Je ne dois pas tirer trop la couverture à moi. Par moment oui, parce que c’est nécessaire, mais il faut aussi laisser la place aux remettants, aux lauréats, et surtout au cinéma belge.

(propos recueillis par Pascale Navez)

Pour découvrir les surprises que nous prépare Alex Vizorek, rendez-vous le 2 février 2019 en direct sur La Deux pour la neuvième Cérémonie des Magritte du Cinéma.