"Witz" de Martine Doyen: "J'ai fait un film que j'avais envie de voir"

WITZ
3 images
WITZ - © DR

Le deuxième long métrage de Martine Doyen sortira le 10 juillet, ça s’appelle WITZ, et l’affiche à elle seule vaut le coup d’œil.

On y découvre une femme, coiffure années 40, foulard noué autour du coup, renversée dans les bras d’une sorte de Clarck Gable, avec un chapeau de cow boy. Cette femme c’est Sandrine Blancke, à l'affiche de TOTO le héros par exemple, à l'âge de 14 ans. Une vingtaine de longs métrages dans sa filmographie, mais peu médiatisés comme elle dit.

A ses côtés, le cow boy contemporain se nomme Sam Louwyck, danseur et chorégraphe flamand, une trentaine de longs métrages à son actif.

Et c’est l’histoire de Stella, actrice déjantée, qui à la suite d’un traumatisme, perd son sens de l’humour et devient dyslexique. 

Christine Pinchart a rencontré Martine Doyen et Sandrine Blancke