"Will & Grace" de retour après dix ans d'absence?

En pleine vague de nostalgie, la télévision américaine rappelle une à une d'anciennes séries adorées des téléspectateurs. La comédie "Will & Grace", avec Debra Messing et Eric McCormack, pourrait être la prochaine sur la liste.

Les deux amis et colocataires new-yorkais seront-ils bientôt de retour sur NBC? Des discussions seraient en tout cas en cours, selon Variety et Tvline, depuis que le casting s'est retrouvé le mois dernier pour un épisode très particulier. Debra Messing, Eric McCormack, Megan Mullally et Sean Hayes sont apparus dans une vidéo d'une dizaine de minutes, reprenant leur rôle de "Will & Grace", afin de soutenir Hillary Clinton à l'élection présidentielle. Leur réunion a été vue plus de six millions de fois sur le net et aurait, semble-t-il, donné des idées à tous.

Diffusée de 1998 à 2006 sur NBC, la comédie mettait en scène Will, un avocat homosexuel, et son amie et colocataire Grace, une décoration d'intérieur, chacun à la recherche de l'amour. Cette série devenue culte a remporté en huit saisons 16 Emmy Awards. Rien d'étonnant à voir NBC la ressusciter.

Depuis quelques années, les chaînes de télévision américaines exploitent au maximum ce filon. Netflix a fait revenir "Arrested Development", "La Fête à la maison" et s'apprête à donner une suite à "Gilmore Girls" dès le 25 novembre prochain. La Fox a été à l'origine du come-back de "X-Files" tandis que CBS vient de relancer "MacGyver". En 2017, le phénomène ne s'essoufflera pas puisque de nouveaux épisodes de "Twin Peaks" sont attendus sur Showtime. La Fox reprogrammera "Prison Break". "K2000" et "Star Trek" feront quant à eux leur retour sur Internet.

D'autres séries cultes sont également évoquées depuis des années, sans plus de précisions. Will Smith tenterait de relancer sa sitcom des années 90 "Le Prince de Bel-Air" en lui apportant une touche de modernisme et de nouveaux personnages. ABC aimerait de son côté voir revenir l'agent Sydney Bristow, autrefois campé par Jennifer Garner, de "Alias".