"When We Rise": quand Gus Van Sant revient à la télévision sur l'histoire des droits des homosexuels

Mini-série sur l'histoire du mouvement des droits homosexuels aux Etats-Unis, "When We Rise" sera diffusée du lundi 27 février au vendredi 3 mars sur la chaîne américaine ABC. Le réalisateur Gus Van Sant est à l'origine de cette fiction, avec l'aide de Guy Pearce et Mary-Louise Parker

Comment les Etats-Unis sont-ils devenus, en moins de cinquante ans, un pays où l'homosexualité est passée d'une maladie traitée par électrochocs et lobotomies à une terre où le mariage entre personnes du même sexe est désormais autorisé ? ABC tentera de répondre à cette question la semaine prochaine à travers "When We Rise", chronique télévisée qui reviendra de 1970 à aujourd'hui sur la lutte pour la reconnaissance des droits LGTB.

L'histoire prendra comme point de départ les émeutes de Stonewall, en juin 1969 à New York. En cette période où servir de l'alcool aux homosexuels était strictement interdit, le bar Stonewall Inn dans Greenwich Village, peu soucieux de la loi, ouvrait ses portes à une clientèle de marginaux pour l'époque (gays et lesbiennes, prostituées, travestis, SDF...) malgré les fréquentes descentes de police. L'une d'entre elles a mal fini pour les agents new-yorkais, pris à partie par les clients. Suivirent des jours de manifestations qui marquèrent le point de départ de la lutte pour les droits homosexuels.

La série se centrera plus particulièrement sur trois activistes qui ont réellement existé : Roma Guy, interprétée par Mary-Louise Parker ("Weeds"), féministe qui découvre sa sexualité en s'engageant aux côtés de ses amies lesbiennes, Ken Jones (Michael Kenneth Williams, ancien de "Sur écoute"), un vétéran du Viêtnam qui se sent rejeté de la communauté afro-américaine et des anciens combattants, et Cleve Jones (Guy Pearce). Ce dernier, visage emblématique du mouvement était déjà présent dans le film "Harvey Milk" de Gus Van Sant.

Le retour télévisé de Gus Van Sant

Connu pour ses films "Will Hunting", "Elephant", Palme d'or à Cannes, ou "Last Days", le réalisateur américain a très peu exploré l'univers du petit écran. Sa précédente, et première incursion, remonte aux années 2011-2012 avec "Boss", une série politique diffusée sur la chaîne câblée Starz.

Pour son deuxième essai, Gus Van Sant reprend un thème qu'il a déjà évoqué dans "Harvey Milk", biopic de cet homme politique ouvertement homosexuel et militant pour les droits civiques de sa communauté dans les années 70. Le cinéaste a d'ailleurs fait appel au même scénariste, Dustin Lance Black. Auréolé d'un Oscar pour "Harvey Milk", ce dernier compte également dans son CV la série de HBO "Big Love" et le film de Clint Eastwood "J. Edgar".

Gus Van Sant, producteur de "When We Rise", est passé derrière la caméra le temps d'un épisode, avant de laisser sa place à Dustin Lance Black, Dee Rees ("Bessie") et Thomas Schlamme ("The Americans", "A la Maison Blanche"). Les huit épisodes seront diffusés au cours de quatre soirées aux Etats-Unis, les lundi 27 février, mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 mars.