"Vihta" : autoflagellation et mise à nu

Satire sociale et métaphore bien pensée, le nouveau court métrage de François Bierry est à visionner sur Arte.

 

Le réalisateur de Solo Rex revient avec Vihta”, une co-production RTBF, dans laquelle des rumeurs de plan social sont les motivations d’une mise à nu littérale. Serge, incarné par le génial Wim Willaert se rend dans un centre thermal en pleine nature avec quatre collègues à lui dont le nouveau directeur de la boîte. Le patron, très à l’aise avec sa nudité, teste ses employés alors qu’ils sont dans leur plus simple appareil, comme un entretien d’embauche d’un genre particulier. Serge, lui, n’arrive pas à faire tomber la serviette et passe un très mauvais moment, il subit constamment la pression sociale pour se mettre nu mais refuse. Toute la question est : jusqu’où peut-on aller pour conserver son emploi ? Une réflexion très intéressante qui fait écho à notre période où il est de plus en plus compliqué de trouver un travail et le garder.

 

François Bierry a voulu unir deux mondes, deux univers qui appartiennent a priori à des sphères totalement différentes : le monde du travail et celui des thermes, un loisir naturiste qui relève de la vie privée. Le court métrage qui est une forme de satire sociale a déjà reçu le Prix spécial du jury à Clermont-Ferrand 2018.

Retrouvez l’interview du réalisateur pour Court Circuit.