Une "édition d'un très grand cru" pour le FINN, qui a accueilli plus de 20.000 personnes

Une "édition d'un très grand cru" pour le FINN, qui a accueilli plus de 20.000 personnes
Une "édition d'un très grand cru" pour le FINN, qui a accueilli plus de 20.000 personnes - © www.festivalnaturenamur.be

Plus de 20.000 personnes ont participé à la 23e édition du Festival International Nature Namur (FINN), qui a pris fin dimanche soir lors d'un gala au cinéma "Acinapolis" de Jambes (Namur). "C'est une édition d'un très grand cru, où le public a été impressionné par la qualité de la programmation et ce, tant au niveau des films professionnels que amateurs", a indiqué le responsable presse du festival.

Pendant dix jours, plus de 20.000 amateurs et professionnels de la nature et de l'environnement ont participé à l'événement, dont 3.000 ont profité de l'exposition de photographies installée à la Citadelle de Namur.

"Nous avons notamment eu un beau succès lors des soirées thématiques qui ont quasiment toutes affiché complet", a commenté le responsable presse. "Le succès de cette édition est notamment dû à une programmation d'une très grande qualité qui s'internationalise aussi de plus en plus", a-t-il ajouté.

Accessible à tous, le festival draine globalement deux types de public, à savoir les fidèles ainsi qu'un public plus familial. "On sent que les gens sont de plus en plus sensibles à la nature et ont besoin d'être conscientisés dans le respect de celle-ci. Cela se ressent également dans les films, dont beaucoup abordent la thématique de l'impact de l'homme sur l'environnement."

Au total, six prix ont été remis dans le cadre de la compétition officielle des films professionnels, pour laquelle 34 films concouraient. Le Grand Prix a été attribué à "Enfants du soleil: les abeilles sauvages" de Jan Haft, tandis que "Brillantes espèces" de Joe Loncraine s'est vu distingué d'une "Mention spéciale du jury".

Outre les Namurois, Français, Luxembourgeois et Allemands se sont notamment déplacés. L'an prochain, les organisateurs intensifieront les relations internationales avec d'autres festivals européens et ce, en vue de proposer la meilleure programmation possible. Par ailleurs, un effort de communication est prévu, afin de rendre accessible le festival à un public plus large, notamment en Flandre.