Une compétition sera dédiée aux films en réalité virtuelle au Festival Anima 2019

Une compétition sera dédiée aux films en réalité virtuelle au Festival Anima 2019
Une compétition sera dédiée aux films en réalité virtuelle au Festival Anima 2019 - © Facebook Festival Anima

Le Festival du film d'animation Anima, qui se déroulera du 1er au 10 mars à Bruxelles, intègrera pour la première fois une compétition dédiée aux productions en réalité virtuelle, ont annoncé mercredi les organisateurs au cours d'une conférence de presse. Huit films, d'une durée de 2 à 20 minutes, concourront dans cette section. Le public sera invité à vivre cette expérience en 360° par petits groupes de huit personnes.

Tous programmes confondus, près de 400 courts et longs métrages issus de 36 pays seront projetés lors de cette 38e édition du festival, sur 1.667 films visionnés par le comité de sélection.

La coproduction belge "Another day of life", réalisée par l'Espagnol Raúl de la Fuente et le Polonais Damian Nenow et présentée en première mondiale au Festival de Cannes en mai, ouvrira le festival. "La foire agricole" des Belges Vincent Patar et Stéphane Aubier clôturera de son côté Anima.

Tout au long du festival, une attention particulière sera accordée à la France. "Le cinéma d'animation français a connu un incroyable développement ces vingt dernières années, avec une production annuelle moyenne passant de trois en 2000 à dix longs métrages en 2016", expliquent les organisateurs.

Dans cette optique, des longs métrages césarisés pourront être redécouverts par le public. Quatre programmes intitulés "Bleu, Blanc, Rouge" proposeront par ailleurs des courts métrages césarisés et oscarisés ainsi que des "coups de cœur" et des "pépites".

Un petit zoom sera aussi fait sur la Belgique. "Même si ce n'est pas un focus à proprement parler, l'incroyable qualité de la production belge récente s'impose à tous les niveaux dans le programme d'Anima cette année", se félicitent les organisateurs. Outre la coproduction "Another day of life" et le dernier Patar et Aubier, un clin d'oeil à la Belgique sera notamment assuré par "Raoul Servais, mémoires d'un artisan", "Léopold, Roi des Belges" et "Ce magnifique gâteau", trois films proposés hors compétition.

En parallèle aux séances de courts et longs métrages, un large panel de conférences se dérouleront dans le cadre des journées professionnelles Futuranima.

D'autres animations (concerts, ateliers, expos, stages, ...) sont également annoncées.

Pour connaitre l'ensemble de la programmation

Le festival se tiendra à Bruxelles durant les 10 premiers jours de mars, avec des décentralisations à Charleroi, Liège, Mons, Namur, Nismes (Viroinval), Anvers, Gand, Louvain et Genk. L'an dernier, l'événement avait attiré plus de 45.000 spectateurs.