"Un Creux dans mon Coeur" : vagues à l'âme et déchirement

“Un Creux dans mon Coeur” : vagues à l'âme et déchirement
“Un Creux dans mon Coeur” : vagues à l'âme et déchirement - © Tous droits réservés

“Parfois, les choses se produisent et font taire tout le reste autour. Plus rien ne fait sens.” 

 

Le court métrage de dix minutes est signé d’un jeune régisseur hollandais, Mees Peijnenburg. Il a été diffusé pour la première fois à la Berlinale en 2015 et a reçu dès lors de nombreux prix et nominations et a voyagé un peu partout en Europe. “Un creux dans mon coeur” prend place dans la belle désolation du Nord de la France et suit les vagues à l’âme d’un adolescent déjà marqué par la vie. Sur le bord des routes, on devine des évènements dramatiques qui ont laissé une trace à tout jamais dans l’esprit et le coeur de Henri. Il est seul avec sa mère, il est seul avec ses amis, il est habité par sa solitude et une assourdissante présence. Henri est là sans y être, il est absent de sa vie depuis qu’il l’a trop vécue, qu’il s’est trop attaché et qu’il a perdu. Il essaye de ressentir à nouveau à tout prix.

 

“Un creux dans mon coeur” est un court métrage en noir et blanc dans lequel résonne la voix de Henri, un adolescent du Nord de la France déchiré par la vie. Il s’agit du troisième court de Mees Peijnenburg, jeune régisseur d’Amsterdam habitué des festivals. Le casting du film est composé par les jeunes acteurs très justes : Henri Leblanc, Leyla de Muynck, Rodrigo Vissers et Maurine Leblanc.

 

Le court métrage est disponible depuis la semaine dernière sur Vimeo.