"Three Billboards Outside Ebbing, Missouri" récompensé au Festival de Toronto

"Three Billboards Outside Ebbing, Missouri" récompensé au Festival de Toronto
"Three Billboards Outside Ebbing, Missouri" récompensé au Festival de Toronto - © Three Billboards

"Three Billboards Outside Ebbing, Missouri", réalisé par le Britannique Martin McDonagh, a remporté dimanche le prix du public au Festival international du film de Toronto (TIFF), de bon augure avant les Oscars de l'an prochain.

Ce film à l'humour noir met en scène Frances McDormand, qui interprète une mère dévastée par la mort de sa fille qui s'en prend à des policiers, joués par Woody Harrelson et Sam Rockwell, pour souligner le manque de progrès faits dans l'enquête sur la mort de sa fille.

Pour provoquer la police, elle inscrit des messages provocateurs sur trois grands panneaux à l'entrée de la ville, fictive, de Ebbing dans le Missouri (centre des Etats-Unis).

Peter Dinklage, acteur de la célèbre série "Game of Thrones", et Abbie Cornish sont également à l'affiche de ce long métrage, le troisième de Martin McDonagh après "Bons baisers de Bruges" et "Sept psychopathes".

"On ne peut jamais savoir si une histoire aussi sincère mais également aussi drôle et scandaleuse que la nôtre a parlé aux vrais gens", a-t-il dit dans un communiqué. "C'est génial de savoir que c'est le cas", a-t-il ajouté.

A Venise, lors de l'avant-première du film, le dramaturge de 47 ans a expliqué avoir spécialement écrit ce film pour Frances McDormand, l'actrice de "Fargo" des frères Coen, qui a reçu un Oscar en 1997.

Martin McDonagh a raconté avoir eu l'idée de ce film il y a 20 ans, alors qu'il traversait les Etats-Unis en bus.

Dix ans après, il a commencé à écrire un scénario autour d'éléments comme un panneau de signalisation, pour raconter l'histoire d'une mère dont la fille a été assassinée.

"Dès que j'ai décidé que c'était une mère, le film s'est écrit tout seul. Et imaginer Frances jouer dedans m'a aidé à l'écrire", a-t-il détaillé.

Parmi les autres films présentés au festival, "I, Tonya", un biopic de Craig Gillespie sur la patineuse artistique américaine Tonya Harding, et "Call Me By Your Name", drame romantique de l'Italien Luca Guadagnino ont retenu l'attention.

Plus de 300 films, de 74 pays différents, étaient projetés au TIFF, le plus gros festival nord-américain.

L'objectif, pour le TIFF, reste de placer films et acteurs en pole position pour la distribution des Oscars, dont la prochaine cérémonie aura lieu en mars 2018.

Ces dernières années, des grands succès comme "Spotlight", "12 Years a Slave", "La La Land" et "Slumdog Millionaire" ont fait leurs preuves à Toronto avant de récolter la gloire aux Oscars à Los Angeles.