"The Son", une fresque romanesque sur l'histoire des Etats-Unis avec Pierce Brosnan

La mini-série, qui marquera le grand retour de Pierce Brosnan au petit écran, sera diffusée à partir du samedi 8 avril sur AMC, chaîne américaine connue pour programmer "The Walking Dead".

Vaste fresque sur l'Amérique de 1850 à nos jours, "The Son" reviendra en dix épisodes sur la naissance du pays à travers la famille McCullough, un clan texan puissant et riche à la tête d'un empire pétrolier.

Basé sur le roman de Philipp Meyer "Le Fils", le récit permet à Pierce Brosnan d'inscrire son nom au casting d'une série télévisée, trente ans après la fin des "Enquêtes de Remington Steele", qui avaient propulsé la carrière de l'acteur américano-irlandais et lui avaient permis de décrocher le convoité rôle de James Bond de 1995 à 2002.

A 63 ans, le héros de "GoldenEye" incarne Eli McCullough, le patriarche de la famille. Né en 1832, au moment où le Texas devient une république indépendante, Eli est enlevé à l'âge de onze ans par les Comanches, après le massacre des siens. Après trois années passées avec les Indiens, il prend part à la conquête de l'ouest puis à la guerre de Sécession. Celui qu'on baptise "le colonel" devient un riche propriétaire grâce à l'industrie pétrolière, alors en plein essor.

L'histoire des Etats-Unis et des McCullough sera également racontée à travers les yeux de son fils Pete, incarné par Henry Garrett ("Zero Dark Thirty"), qui tombera amoureux de Maria, fille d'une famille mexicaine chassée par un père tyrannique et cynique. Son arrière petite-fille Jeannie (Sydney Lucas), née dans les années 20, sera également l'une des narratrices du récit qui entremêlera leurs histoires.