"The Lake" : eaux troubles et grand plongeon

“The Lake” : eaux troubles et grand plongeon
“The Lake” : eaux troubles et grand plongeon - © Tous droits réservés

Un court métrage d’une beauté inquiétante et d’un bleu intense, au plus profond de nos émotions. 

 

Dans une nuit d’un bleu incroyablement profond, un homme déambule aux abords d’un lac. Après avoir vérifié qu’il est seul, il s’approche et se dévêtit. L’homme monte sur un très haut plongeoir et saute dans les eaux troubles et inquiétantes. Alors qu’il regagne le rivage, un monstre tentaculaire apparaît à la surface du lac.

 

Le court métrage produit par le studio d’animation Gunner, a été réalisé par Rachel Reid et illustré par elle-même, James Noellert et Nick Forshee. Il a été inspiré par un camp d’été. Le lac et le bain de minuit symbolisent l’abandon de soi et le laisser-aller. Le personnage très stylisé explore ses émotions avec ce plongeon dans les profondeurs inconnues. Le lien entre la symbolique et l’esthétique donnent un film inquiétant et profond, à l’image d’un rêve éveillé dans une nuit bleuté.

 

Le processus de réalisation est expliqué dans une vidéo sur Vimeo également, elle montre les techniques d’animation 3D et 2D utilisées. 

 

Le court métrage “The Lake” (2018) de Rachel Reid est à visionner sur Vimeo ou ci-dessous :