"The Good Postman" remporte l'Objectif d'Or du Festival Millenium

"The Good Postman"
"The Good Postman" - © Tous droits réservés

"The Good Postman", du réalisateur bulgare Tonislav Hristov, a décroché samedi soir l'Objectif d'Or de la neuvième édition du Festival Millenium. Le film raconte l'histoire d'Ivan, facteur d'un village frontalier utilisé comme point de passage par les migrants. Alors que ses concitoyens sont largement hostiles aux réfugiés, il décide de briguer le mayorat de la localité afin de faire changer les mentalités. L'Objectif d'Argent dédié au développement durable est revenu à "Plastic China" de Jiu-Liang Wang. L'Objectif de Bronze, qui met à l'honneur les droits de l'Homme, a été attribué à "Forever Pure" de l'Israélienne Maya Zinshtein. "Another year", chronique de trois heures retraçant le quotidien d'un ouvrier chinois migrant et qui avait déjà triomphé à Montréal et à "Visions du réel", a décroché le prix spécial du jury. La compétition belge, organisée pour la première fois, a consacré "Rien n'est pardonné" de Vincent Coen et Guillaume Vandenberghe. Le film se penche sur la vie de Zineb El Rhazoui, journaliste de Charlie Hebdo qui était absente de la rédaction le jour de l'attentat et qui est aujourd'hui la "femme la mieux protégée de France" en raison des menaces dont elle fait l'objet. Dans la catégorie "travailleurs du monde", le prix a été décerné à "Demain l'usine", de Clara Teper. Enfin, dans la compétition jeune, le choix du jury s'est porté sur "Congo Paradisio" de Benjamin Géminel et Tristan Thil.


Belga