"The Beauty", un film fascinant au ton ironique pour dénoncer la pollution des océans

The Beauty est un film de trois minutes qui emmène les spectateurs dans un voyage à travers un monde sous-marin merveilleux... mais pas que. Une dystopie ironique réalisée par le jeune réalisateur Pascal Shelbi. 

"L'élément déclencheur de ce film était évidemment le problème de la pollution plastique massive, auquel nous devons tous faire face de nos jours", explique le jeune réalisateur. "Mais, au lieu de montrer un autre estomac en deuil rempli de sacs en plastique, j'ai pensé : et si le plastique pouvait être intégré à la vie marine et que la nature résolvait le problème ? Le film devrait vous emmener dans un voyage, où tous nos sentiments de culpabilité disparaîtront. Mais à la fin, nous nous réveillons et réalisons que nous devons changer quelque chose."

Sur le même sujet : "Regardez ce court-métrage choc qui dénonce la pollution des océans"

 
 
 

Allez-y ! Plongez ! Oubliez tout ça ! Pensez à vous épanouir ! Au moins pour un temps. Ça a de bons côtés. Ne désespérez pas. C'est éternel.

3 images
The Beauty réalisé par Pascal Schelbli © Filmakademie Baden-Württemberg

La force de l’ironie

The Beauty est un film fascinant et glaçant. On reste scotché devant une telle maîtrise technique qui mêle les images sous-marines et les images de synthèse et une telle maîtrise du scénario et de la réalisation. Tout est dit grâce à l'ironie plutôt qu'au cynisme moralisateur. Que ce soit l'aveuglement et l'immobilisme, le mépris de la nature et la présence des déchets plastiques pour l’éternité (les estimations sur la durée de vie du plastique vont de 450 ans à l'infini). The Beauty est le film de fin d'études d'une équipe d'étudiants en animation de la Filmakademie du Baden-Württemberg. Les professionnels ne s'y sont pas trompés puisque le film a été récompensé au Student Academy Award 2020, ce qui lui a ouvert la pré-sélection aux Oscars 2021 pour le meilleur court-métrage d’animation. 

Pour en savoir un peu plus sur l'effrayante réalité de la pollution des océans par le plastique, parcourez le site de National Geographic qui résume la question en 10 chiffres interpellants.   

3 images
The Beauty réalisé par Pascal Schelbli © Filmakademie Baden-Württemberg