"The Argument" : mission couche et père indigne

Ce court métrage de dix minutes signé Clara Aranovich nous plonge au coeur du désemparement d’un père, incarné par Melvil Poupaud. 

 

Une grosse dispute éclate au sein d’un couple dans ce qu’il semble être une chambre d’hôtel. Sur le lit, un très jeune bébé pleure. Les cris de la mère laissent place au silence, elle est partie, laissant seul le père et son enfant. Melvil Poupaud est cet homme perdu face à sa toute nouvelle paternité. Il ne sait pas s’occuper de l’enfant, sans doute pas intéressé jusqu’alors par les biberons et les couches, une vision pas spécialement moderne de la société. Le père se met à la quête de couches pour son nourrisson qui ne cesse de pleurer. Dans le supermarché, c’est encore une femme qui doit lui dire quel modèle il doit prendre. Arrivé à la caisse, il a évidemment oublié son argent. Ce mini-conte social oppressant installe une atmosphère particulière et ne nous laisse pas véritablement avoir de l’empathie pour ce père complètement à côté de ses baskets.

 

Le court métrage tourné à la Nouvelle Orléans a été projeté en première au Festival du Film de Stockholm en 2011, il est désormais disponible sur Vimeo en accès libre. Le festival suédois décrivait “The Argument” comme une publicité pour les couches Pampers que les frères Dardenne auraient pu réaliser, et c’est un peu ça.