"Slalom", les abus dans le sport de haut niveau, traités avec nuance

Noée Abita à la présentation de "Slalom" à Deauville
3 images
Noée Abita à la présentation de "Slalom" à Deauville - © LOIC VENANCE - AFP

"Slalom", le premier long métrage de la réalisatrice Charlène Favier nous emmène dans l’univers du ski de haut niveau.

Ski-études, c’est le terme exact pour ces ados, entraînés pour gagner, et pour être les meilleurs partout. C’est l’objectif de Liz, 15 ans, incarnée par la jeune comédienne Noée Abita, dirigée par un ancien champion, Fred, joué par Jérémie Renier.

Un professeur tyrannique, qui croit en son élève et qui voit à travers elle ce qu’il n’a pas pu accomplir.

Mais c’est aussi quelqu’un qui ne maîtrise pas ses pulsions, et qui va profiter de la fragilité de son élève, isolée dans cette école où la discipline de fer peut donner envie de trouver du réconfort, et les rivalités d’être remarquée et privilégiée.

Les abus dans le sport, sujet d’actualité que Charlène Favier traite avec nuance, elle qui connaît bien le milieu.

Noée Abita a porté son personnage avec nuance, excluant tout manichéisme, parce que chacun a quelque chose à gagner…

"Slalom", premier long métrage de Charlène Favier, avec Noée Abita et Jerémie Renier. Bayard de la meilleure photographie pour Yann Maritaud au dernier FIFF.

(ndr le film n'a pas encore de date de sortie en Belgique)

Rencontre avec Noée Abita

la bande-annonce