"Si Beale Street pouvait parler" : une histoire d'amour poignante dans le Harlem des années '70

"Si Beale Street pouvait parler" : une histoire d'amour poignante dans le Harlem des années '70
"Si Beale Street pouvait parler" : une histoire d'amour poignante dans le Harlem des années '70 - © Tous droits réservés

Ce mercredi 13 février sort dans les salles le nouveau film de Barry Jenkins "Si Beale Street Pouvait Parler".

Après des études de cinéma, le réalisateur et scénariste américain Barry Jenkins dirige son premier long-métrage " Medecine for Melancholy ". Bien accueilli par la critique, ce film lui ouvre les portes d’Hollywood. Il adapte ensuite au cinéma la pièce de théâtre de Tarrell Alvin Mac Craney " In Moonlight Black Boys Look Blue ". Ce film, sorti sous le titre " Moonlight ", connaît un immense succès critique et lui permet de décrocher l’Oscar du Meilleur Film.

Après avoir réalisé un épisode de la série " Dear White People ", il nous revient aujourd’hui avec l’adaptation éponyme du roman de James Baldwin " Si Beale Street pouvait parler ".

Pour ce film, il fait appel à la jeune Kiki Layne, dont c’est le premier grand rôle au cinéma, au comédien Stephan James, vu récemment dans la série " Homecoming " ainsi qu’à Regina King, lauréate pour ce film du Golden Globe de la Meilleure actrice dans un second rôle.

Découvrez la bande-annonce du film dans l'Agenda Ciné de cette semaine.