"Sherlock Holmes 3" relancé grâce à l'arrivée de nouveaux scénaristes

Annoncé depuis 2011, la troisième aventure du limier londonien se fait lourdement attendre. Pour accélérer son développement, cinq scénaristes viennent d'être engagés pour plancher sur la prochaine enquête du duo campé par Robert Downey Jr et Jude Law.

Depuis cinq ans maintenant, le studio Warner promet un troisième épisode à sa saga "Sherlock Holmes". Trois scénaristes se sont succédé pour écrire la prochaine aventure qui, à l'époque, devait faire voyager ses héros en Amérique du Nord.

Alors que la star du film Robert Downey Jr évoquait un tournage cet automne, force est de constater qu'il n'en sera rien. Le scénario n'est pas prêt et lui-même se prépare à reprendre dans quelques mois son rôle d'Iron Man dans la suite des films Marvel, "Avengers: Infinity War".

Pourtant, l'acteur le mieux payé au monde ne compte pas abandonner le costume de Sherlock Holmes comme ça. Avec l'aide de Warner Bros. et de Village Roadshaw, la star a engagé cinq nouveaux scénaristes, et pas des moindres. Nicole Perlman ("Les Gardiens de la galaxie"), Justin Malen ("Baywatch"), Gary Whitta ("Rogue One: A Star Wars Story"), Geneva Dworet-Robertson ("Tomb Raider") et Kieran Fitzgerald ("Snwoden") uniront leurs talents pour pondre ce tant attendu troisième volet.

L'idée de monter une "writer's room" était assez novatrice au cinéma, surtout pour un seul film. Très souvent pratiquée à la télévision, cette technique est habituellement retenue pour les grosses franchises. Paramount l'a employée pour sa saga "Transformers". Universal a également fait appel à un pool d'auteurs pour ses films qui déterreront des monstres mythiques du 7e art comme "La Momie", "L'Homme invisible" ou "Frankenstein".

Robert Downey Jr et Jude Law seront de retour dans ce troisième épisode dans la peau de Sherlock Holmes et du Dr Watson. Le film, dont l'intrigue n'a pas été révélée, sera à nouveau réalisé par Guy Ritchie. Sortis en 2009 et 2011, les deux premiers volets avaient rapporté plus d'1md$ au box-office mondial.