Scarlett Johansson remonte le temps dans "Lucy"

Lucy, de Luc Besson
Lucy, de Luc Besson - © Tous droits réservés

Le film de Luc Besson est sorti la semaine dernière aux Etats-Unis. Avant la sortie française, une bande annonce exclusive IMAX a été dévoilée.

"Lucy" est peut-être, comme la Lucy préhistorique, la première de toute une civilisation. Etudiante lambda, elle se fait injecter une substance mystérieuse et se voit transformée en mule. L'opération tourne mal quand la substance est libérée dans son organisme. Lucy (Scarlett Johansson) a alors la possibilité d'utiliser de plus en plus les capacités de son cerveau au point de pouvoir contrôler le temps, comme on le voit dans la bande annonce IMAX. Là où les humains n'en utilisent que 10%, elle développe progressivement ses capacités, s'approchant des 100%. C'est un tout nouveau monde qui s'ouvre à elle et au scientifique qui travaille sur les capacités du cerveau, le professeur Norman (Morgan Freeman).

Le film, sorti vendredi dernier aux Etats-Unis, est le meilleur lancement américain de Luc Besson, avec 44M$ de recettes pour le premier week-end chez l'oncle Sam. Son précédent record datait de 1997 avec le "Cinquième Elément", qui avait fait 17M$ de recettes le premier week-end. C'est aussi le plus gros démarrage pour un film de Scarlett Johansson, si l'on met de côté "Avengers" et "Captain America".

A ses côtés, on retrouve ainsi Morgan Freeman ("Million Dollar Baby", "Batman Begins"), Min-Sik Choi et Analeigh Tipton (la babysitter dans "Crazy Stupid Love").

"Lucy" sortira en Belgique le 6 août.

 

AFP Relax News