Sandrine Bonnaire a assisté à une naissance par césarienne à Liège

L'actrice française Sandrine Bonnaire, marraine de la 12e édition du festival ImagéSanté, s'est rendue mardi matin, vers 10h, au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Liège, où elle a notamment assisté à la retransmission en direct d'une césarienne et observé au plus près une intervention neurochirurgicale. Ce festival, dont l'objectif est de promouvoir la santé par le biais de l'image, bat son plein depuis lundi à Liège.

Sandrine Bonnaire s'est déclarée particulièrement "ravie d'avoir été choisie en tant que marraine d'un festival intéressant sur le plan humain". La lauréate du César de la meilleure actrice en 1986 a partagé son sentiment d'inquiétude avant de se rendre en salle d'opération. "Pourtant, j'ai déjà joué le rôle d'un chirurgien mais ici, je ne serai pas dans l'action, c'est plus émouvant", a-t-elle confié.

A côté des compétitions de films (documentaires ou d'éducation et de promotion) autour des thématiques de la santé, ImagéSanté a pour particularité de proposer des retransmissions en direct d'interventions chirurgicales. Ces images sont diffusées sur de grands écrans aux amphis de médecine du CHU de Liège et à Dison (Espace Tremplin), avec pour objectif de dédramatiser les actes chirurgicaux. L'accès à ces retransmissions est gratuit.

Mardi matin, Sandrine Bonnaire a ainsi pu assister à l'une d'entre elles en compagnie notamment d'étudiants en médecine et en soins infirmiers. Sur les écrans de l'amphithéâtre Bacq et Florkin, l'actrice et le public ont découvert une naissance par césarienne. Sandrine Bonnaire a eu l'occasion de participer à des échanges avec la salle d'accouchement.

"La patiente est-elle totalement endormie? ", a-t-elle par exemple demandé au professeur Emonts, responsable de cette opération. Le médecin lui a rétorqué que l'anesthésie de la maman ne portait que sur le bas du corps afin qu'elle puisse "vivre la naissance de son bébé". Après la venue au monde d'Amandine, la marraine du festival ImagéSanté a transmis ses félicitations à la maman et au corps médical.

A 11h15, Sandrine Bonnaire, en tenue de chirurgien, a pris la direction du quartier opératoire pour assister à une opération neurochirurgicale retransmise en direct. Le professeur Martin lui a expliqué qu'il était occupé à enlever un méningiome, une tumeur cérébrale bénigne. Une fois sortie de la salle d'opération, l'actrice française a livré son sentiment.

"C'était fascinant, je suis admirative devant les gestes précis des chirurgiens", a-t-elle déclaré. "Je pensais être plus impressionnée que ça. En fait, cela s'avère moins effrayant à regarder que la césarienne. Ce type d'initiative dédramatise la maladie et l'opération, je suis contente d'y contribuer à ma façon."

Le festival ImagéSanté recevra un autre invité d'honneur dès vendredi: l'acteur français Christophe Lambert. L'événement international dédié au film de santé se poursuit jusqu'au 19 mars, à Liège.


Belga