Roman Polanski veut transposer l'affaire Dreyfus sur grand écran

Roman Polanski pourrait retrouver sa Pologne natale le temps d'un film
Roman Polanski pourrait retrouver sa Pologne natale le temps d'un film - © VALERY HACHE - AFP

Le metteur en scène franco-polonais est prêt à tourner le film en Pologne mais à condition de ne pas être poursuivi par la justice du pays et risquer d'être extradé.

Roman Polanski, qui est né à Cracovie et a passé une partie de son enfance dans le ghetto de la ville jusqu'à ce qu'elle soit occupée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, pourrait faire son retour.

Le réalisateur prépare actuellement un projet de film sur l'affaire Dreyfus. Celle-ci est restée célèbre pour avoir divisé la France à la fin du XIXe siècle sur la question de la culpabilité de cet officier artilleur juif, accusé à tort de haute trahison.

C'est l'Institut du film polonais, qui a révélé le passage de Roman Polanski à Cracovie. L'auteur y aurait loué un appartemment et se serait rendu dans l'ancien camp de concentration d'Auschwitz.

Avant de s'engager sur le long métrage, "nous devons être sûrs que le tournage ne sera pas interrompu pour des raisons juridiques", a expliqué en conférence de presse Robert Benmussa, producteur du "Pianiste", Palme d'or à Cannes en 2002.

Toujours poursuivi par la justice américaine pour l'affaire de viol sur mineur dont les faits remontent à 1977, Roman Polanski veut s'assurer de ne pas être extradé pendant un éventuel séjour en Pologne.

 

AFP Relax News