Robert Pattinson forge sa crédibilité en prenant des risques

2 images
- © rtbf

A l'aube de ses 26 ans, Robert Pattinson pose les jalons d'une carrière sous les meilleurs auspices. L'interprète du vampire bellâtre Edward Cullen dans la saga Twilight s'emploie à dépasser son statut de playboy, en multipliant les rôles à risques. Bientôt à l'honneur de Cosmopolis, film de David Cronenberg en lice pour la Palme d'or 2012, le comédien britannique s'intéresse au nouveau projet de David Michod, Rover.

Depuis son explosion dans Twilight, Robert Pattinson a profité de ses instants de répit entre chaque volet de la romance vampirique pour jouer dans Remember Me, De l'eau pour les éléphants (Water for Elephants) ou encore Bel Ami. Trois longs métrages certes bien loin du fantastique, mais reposant encore sur le pouvoir d'attraction de l'acteur.

Le compagnon à la ville de Kristen Stewart semble avoir entrepris de se tester, acceptant de tenir le premier rôle de Mission: Blacklist. Robert Pattinson tournera sous la direction de Jean-Stéphane Sauvaire dans ce thriller militaire, qui le placera dans la peau de l'officier américain au rôle-clé dans la capture de Saddam Hussein, en Irak, fin 2003.

Il vient aussi d'accepter de donner la réplique à Guy Pearce dans le nouveau long métrage de David Michod, derrière le drame mafieux australien Animal Kingdom. Situé dans l'aride arrière-pays australien, le film baptisé Rover racontera la vengeance implacable d'un homme envers les voleurs de sa voiture. Robert Pattinson incarnera le frère d'un des bandits.

Les cinéphiles et les fans du comédien pourront se confronter au premier chapitre de sa mue artistique, dès le 25 mai avec la sortie de Cosmopolis. Tiré d'un roman de Don DeLillo, le long métrage de David Cronenberg est déjà annoncé comme le film-choc de la compétition du 65e Festival de Cannes. Robert Pattinson y joue un golden boy sans scrupules, en pleine descente aux enfers.

La bande-annonce du film témoigne qu'Edward Cullen est bien enterré :



AFP Relax News