Ridley Scott, Inarritu, Bigelow... Les grands réalisateurs se mettent à la réalité virtuelle

Ridley Scott
Ridley Scott - © JUSTIN TALLIS - AFP

Le réalisateur britannique vient de lancer un studio entièrement dédié à la réalité virtuelle, RSA VR. Cette division de sa société de production travaille notamment sur une expérience immersive en lien avec son prochain film "Alien: Covenant". Ridley Scott allonge ainsi la liste des grands réalisateurs de cinéma intéressés par cette nouvelle technologie.

En matière de nouveauté, Ridley Scott s'est régulièrement montré innovant. Preuve en est une nouvelle fois, le cinéaste anglais a décidé de lancer RSA VR, une division de maison de production qui sera intégralement consacrée à la réalité virtuelle, à la réalité augmentée et à la réalité mixte.

Dirigée par Jen Dennis, la branche spécialisée a recruté treize réalisateurs pour les impliquer dans le développement de projets innovants en matière de création d'expériences cinématographiques. Parmi eux, David Karlak travaille sur un film immersif inspiré par l'univers terrifiant de "Alien: Covenant", prochain film de Ridley Scott, qui sortira en Belgique le 17 mai prochain.

Ce voyage en réalité virtuelle se fera avec l'aide de 20th Century Fox, studio qui a lui aussi lancé une division spécialisée dans ce domaine, Fox Innovation Lab. Cette structure a d'ailleurs déjà collaboré avec le réalisateur sur "The Martian VR Experience", film en réalité virtuelle qui s'inspirait de son précédent long métrage "Seul sur Mars" sorti en 2015. À l'époque, l'expérience était disponible sur HTC Vive, Oculus Rift et PlayStation VR. Ces plates-formes devraient par ailleurs accueillir prochainement un film similaire tiré de "La Planète des singes", à l'occasion de la sortie en août de son prochain volet "Suprématie".

La VR s'invite à Cannes et à Venise

La réalité virtuelle au cinéma ne résume pas uniquement à quelques projets isolés. En 2017, la technologie fera son arrivée dans les plus grands festivals mondiaux dédiés au 7e art. Cannes prévoit pour sa 70e édition prévue en mai prochain de présenter hors compétition un court métrage du Mexicain oscarisé Alejandro Gonzalez Inarritu ("The Revenant", "Birdman"). D'une durée de six minutes, le projet s'appellera "Carne y arena" ("Chair et sable").

La Mostra de Venise ira plus loin lors de sa prochaine édition, organisée du 31 août au 4 septembre. Le festival italien ouvrira une section entière à la réalité virtuelle. Trois prix, attribués par un jury de cinq professionnels, seront remis dans cette catégorie qui accueillerait 18 films immersifs.

La réalité virtuelle attire déjà de grands noms du cinéma. Outre Ridley Scott et Alejandro Gonzalez, Kathryn Bigelow s'est elle aussi penchée sur le sujet, via le documentaire "The Protectors". La réalisatrice de "Démineurs" et "Zero Dark Thirty" a collaboré avec Imraan Ismail, Annapurna Pictures et National Geographic Channel pour ce film de huit minutes centré sur des femmes et des hommes en République démocratique du Congo, qui protègent les éléphants contre des braconniers à la recherche d'ivoire.