Rétrospective Chantal Akerman sur LaCinetek jusqu'au 15mars

Chantal Akerman
Chantal Akerman - © Collections CINEMATEK - © 1976 Babette Mangolte – Chantal Akerman Foundation - photo Jacqueline Aubenas de Dimitra Bouras pour CINERGIE.be

LaCinetek rend hommage à Chantal Akerman, en partenariat avec la Cinémathèque royale de Belgique, la Fondation Chantal Akerman, le Festival Premiers Plans d’Angers et le Forum des images.

Une rétrospective de dix films à revoir jusqu'au 15 mars. Huit d’entre eux ont été restaurés, et parmi les films choisis, retour sur la toute première œuvre de la réalisatrice : "Saute ma ville", en 1968. Un court métrage qui s'invite dans l'appartement bruxellois d'une jeune femme. Notons également : Jeanne Dielman, Golden Eighties, La captive…

Chantal Akerman a tout exploré, et cette rétrospective témoigne de sa diversité. Une cinéaste qui s’est fait toute seule, sans un passage par une école, précise l'historienne du cinéma Jacqueline Aubenas, qui lui a consacré un catalogue raisonné. 

Rétrospective Chantal Akerman sur le site de LaCinetek, jusqu’au 15 mars, 10 films accompagnés de bonus et d'archives

 

Rencontre avec Jacqueline Aubenas

Une rétrospective en 10 films