Retour aux origines de la cuisine avec la nouvelle série documentaire de Netflix, "Cooked"

Après la série "Chef's Table", diffusée en 2015, Netflix s'intéresse une nouvelle fois à la cuisine et à la gastronomie avec "Cooked", qui sera proposée à ses abonnés dès le 19 février. Ce documentaire en 4 épisodes est adapté du livre de Michael Pollan. Le journaliste américain, qui s'est occupé de cette transposition visuelle, raconte les traditions culinaires anciennes qui structurent notre quotidien, mises en danger aujourd'hui par l'industrie agro-alimentaire.

"C'est en apprenant à cuisiner qu'on est devenus vraiment humains", raconte Michael Pollans, un activiste américain qui a publié en 2013 "Cooked : a natural industry of transformation". Comme le roman, la série documentaire se divisera en quatre parties, conformément aux quatre éléments, tous associés à une méthode de cuisson.

Le narrateur démarre par le feu et présente sa rencontre avec des Aborigènes, en Australie. La technique du barbecue est mise en lumière tandis que les intervenants racontent combien leur culture repose sur le savoir-faire. Pour l'eau, Michael Polans s'est rendu en Inde pour découvrir les méthodes de transformation des aliments. Le pain et le gluten sont au coeur de la partie consacrée à l'air. Et, enfin, la terre est incarnée par les méthodes de fermentation. On y découvre notamment une religieuse américaine et sa technique pour produire du fromage français tandis que des brasseurs péruviens utilisent de la salive humaine pour la fermentation d'une bière.

En décrivant ces traditions culinaires ancestrales, Michael Pollans constate aussi combien "nous avons perdu de vue comment la nourriture arrive dans nos assiettes", critiquant ainsi l'industrie agro-alimentaire, qui "tente de saper délibérément la pratique quotidienne de la cuisine maison".

La série documentaire a été réalisée par Alex Gibney, qui avait remporté l'Oscar du meilleur film documentaire pour "Un taxi pour l'enfer" en 2008.