Restrictions d'accès au territoire US: les lauréats de la Screen Actors Guild s'en prennent à Donald Trump

Plusieurs acteurs ont dénoncé la politique migratoire du président américain Donald Trump lors de la cérémonie de la Screen Actors Guild (SAG) dimanche à Hollywood (Los Angeles). Ashton Kutcher a ainsi débuté son speech en souhaitant notamment la bienvenue à "toutes les personnes dans les aéroports qui appartiennent à (son) Amérique". "Vous faites partie de ce que nous sommes et nous vous aimons", a-t-il dit en référence au décret anti-immigration interdisant l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays majoritairement musulmans.

Julia Louis-Dreyfus, sacrée meilleure actrice dans une série humoristique pour "Veep", a rappelé que son père avait été un réfugié fuyant l'Allemagne nazie et qualifié la mesure du nouveau président de "scandale" et de "non américaine".

Mahershala Ali, meilleur second rôle pour "Moonlight", a souligné qu'il était musulman et a ému l'assemblée en évoquant la nécessité de venir en aide aux marginaux.

Taylor Schilling, qui a obtenu le prix de la meilleure série pour "Orange is the new Black", a, lui, mis en avant la diversité de son casting, avec des acteurs du Nigéria, de République Dominicaine, de Porto Rico, d'Irlande ou encore de Colombie. "Il nous appartient à tous de continuer à raconter des histoires qui montrent que ce qui nous lie est plus puissant que les forces qui tentent de nous diviser."

Emma Stone, meilleure actrice pour "La La Land", estime que "nous nous trouvons dans des temps très difficiles" et qu'il est "nécessaire d'agir".


Belga