Rencontre avec Myriem Akheddiou pour ''Le jeune Ahmed'' des Frères Dardenne

Myriem Akheddiou
Myriem Akheddiou - © Heidi Vermander

Le destin d’un jeune ado qui se radicalise. Ahmed a 13 ans, et le film commence au moment où son histoire bascule. Ahmed fréquente un imam qui va lui enseigner ce qu’exige pense-t-il, le coran. Et rapidement Ahmed va se transformer en fanatique, obsédé par la pureté. Dès lors le contact physique avec une femme lui est impossible, sa mère, comme  son institutrice. Il s’exclut de sa famille qui ne correspond pas à l’image qu’il se fait d’une famille musulmane. L’enfant qui se radicalise est en révolte contre les siens, il ne comprend pas que sa mère boive un verre de vin, et ne porte pas le foulard. Que sa sœur s’habille comme une jeune fille de son époque. Myriem Akheddiou incarne cette institutrice amie de la famille d'Ahmed. Elle n'a pas envie de baisser les bras devant ce rejet dont elle est récemment victime.

Un film sur la radicalisation qui nous aide à mieux comprendre ce processus d'enfermement pervers dans la religion. Un processus de régime totalitaire, violent, qu'il ne faut pas ignorer...

Christine Pinchart a rencontré Myriem Akheddiou