"Rapture" : plongée dans la fabrique des rappeurs

Dernière née du catalogue du géant américain du streaming, "Rapture" raconte comment les rappeurs construisent leur succès.

 

Logic, Nas, T.I, 2 Chainz, Just Blaze, G-Easy, Rapsody, A Boogie wit da Hoodie sont des rappeurs établis et reconnus, ils se sont tous les huit prêtés au jeu de la confidence.

La série documentaire en huit volets est donc une succession de portrait de rappeur, chaque épisode est élaboré par un réalisateur différent. Il s’agit de capter l’essence d’un artiste de renom en une heure à travers des moments de création, de vie, d’enregistrement. Devant la caméra, les rappeurs se confient à propos de leur enfance souvent meurtrie, racontent ce qui les a amené à faire de la musique, expliquent aussi pourquoi ils sont les meilleurs (milieu du rap oblige).

 

"Rapture" est un collaboration avec le label new-yorkais Mass Appeal, fondé par Nas, le piège est que la série devienne une vitrine de la société mais ce n'est pas le cas heureusement. C’est une série documentaire très US qui peint l’American Dream à travers des portraits incarnant la réussite et qui restent quand même assez superficiels. Après The Get Down et Hip-Hop Evolution, Netflix prouve encore une fois qu’il s’intéresse à la culture hip-hop en lui donnant une vraie place dans son catalogue et c’est la bonne nouvelle.

 

"Rapture" est disponible depuis le 30 mars 2018 sur Netflix.