Quoi de neuf sur Netflix ? "Heroin(e)"

Jan Rader
Jan Rader - © Netflix

Ce court documentaire de Elaine McMillion Sheldon suit trois femmes qui luttent contre les dégâts des opioïdes en Virginie-Occidentale.

 

L’Etat de Virginie-Occidentale (West Virginia), à l’Est des Etats-Unis, vit une grave crise sanitaire : les overdoses dues aux opioïdes, des psychotropes de synthèse dont l’héroïne fait partie est en constante augmentation. La cause ? Beaucoup de travailleurs manuels blessés seraient traités avec des médicaments dérivés et deviendraient rapidement accros, tombant dans une spirale infernale. C’est à travers le regard de trois femmes de terrain : la future cheffe des pompiers d’Huntington Jan Rader, une juge spécialisée dans la désintoxication Patricia Keller et Necia Freeman, une missionnaire de rue que l’on découvre ce problème destructeur. 

 

Ces trois femmes pleines de courage et d’empathie sont là pour aider les personnes exposées, les accompagner et essayer qu’ils s’en sortent. Elles veulent sauver leur ville Huntington et prouver qu’une rédemption est possible à travers le destin de rescapés. La réalisatrice Elaine McMillion Sheldon qui est originaire de la région expliquait à quel point elle avait à coeur de raconter ce genre d’histoire sous-représentée dans les médias. 

 

Ce n’est pas un film sur l’héroïne. C’est un film à propos de trois femmes qui cherchent à améliorer et changer Huntington.

 

Ce court documentaire de 40 minutes adopte un point de vue empathique et jette un oeil bienveillant sur une communauté en proie à l’addiction. Jan Rader explique sa conception de son métier et de comment la société doit aider les personnes droguées, ne pas les infantiliser et leur donner sans cesse la possibilité de s’en sortir. Cela redonne véritablement espoir puisqu’il n’y a aucun côté sensationnaliste malgré le sujet propice et c’est toute la réussite du film “Heroin(e)”, sorti le 12 septembre dernier.

 

"Heroin(e)" d'Elaine McMillion Sheldon est à voir sur Netflix.