Quoi de neuf sur Netflix ? "Daughters of Destiny"

Quoi de neuf sur Netflix ? "Daughters of Destiny"
Quoi de neuf sur Netflix ? "Daughters of Destiny" - © Netflix

Cette nouvelle série documentaire en quatre parties se veut être une ode à l’émancipation par le savoir mais elle reflète aussi un triste constat.

 

Dans le système des castes indiennes, celle des intouchables est la plus basse de l’échelle sociale. Ils sont considérés quasiment comme des sous-hommes et sous-femmes par la société, ils vivent isolés, entre eux, et ils occupent les tâches les plus ingrates, très difficiles physiquement et financièrement (dans le documentaire, une famille travaille par exemple dans une carrière et gagne moins de deux dollars par jour). La plupart des intouchables n’ont même pas le strict minimum pour vivre comme des êtres humains. Des croyances populaires imputent aussi aux intouchables des capacités intellectuelles limitées. Pour essayer de prouver le contraire, un indo-américain, Abraham George fonde le projet “Shanti Bhavan” à Bangalore en 1997. Cette école prend en charge chaque année 24 enfants de la caste des intouchables de leur 4 à leur 18 ans et veut leur donner une chance de s’en sortir. L’institution qui prend la forme d’expérimentation sociale est gratuite et les écoliers sont logés et nourris. 

 

La réalisatrice Vanessa Roth, qui a déjà gagné l’Oscar du Meilleur Documentaire en 2007 pour Freeheld, a suivi cinq filles de tout âge qui suivent l’éducation prodiguée par Shanti Bhavan. Une petite fille entame sa scolarité tandis qu’une autre est sur le point de finir et chercher un travail… Le documentaire en quatre parties d’une heure a nécessité sept années de tournage, qui révèlent la réalité de l’école. Le discours d’inauguration d’Abraham George pose les bases de ce programme : les enfants vont permettre aux familles de s’en sortir par la réussite. C’est une pression incroyable qui est posée sur les épaules de ces étudiants. Pour les petites filles et jeunes filles du reportage, c’est encore pire, elles qui sont les plus mal loties du système indien : des femmes intouchables, qui n’ont jamais été considérées comme importantes, doivent désormais réussir et gagner de l’argent pour toute une famille. 

 

Les jeunes femmes peuvent bien-sûr s’émanciper par le savoir et c’est une bonne chose mais elles se rendent compte aussi du décalage qui existe entre la tradition de leur pays et le monde moderne qui s’ouvre à elles. Entre pression, contrainte, remise en question et désir de carrière, on se demande si ces jeunes filles veulent réussir pour elles, pour leur famille ou pour cette école sociologico-expérimentale.

 

 

Un documentaire en quatre parties d’une heure à voir sur Netflix.