Qui est Jimmy Kimmel, l'hôte des Oscars 2017?

Jimmy Kimmel
Jimmy Kimmel - © VALERIE MACON - AFP

Le célèbre animateur américain a été choisi pour présenter la 89e cérémonie des Oscars, qui se tiendra dimanche 26 février à Los Angeles. Un exercice délicat sur lequel plusieurs célébrités se sont cassée les dents. Jimmy Kimmel parviendra-t-il à relever ce "challenge"?

Depuis plusieurs années, le choix du maître de cérémonie de la grande-messe américaine dédiée au 7e art se révèle un véritable casse-tête. Faut-il faire confiance à des stars de la profession? L'expérience en 2011 avec Anne Hathaway et James Franco ne s'est pas montrée franchement concluante. Alors pour présenter le grand rendez-vous du cinéma, l'Académie et la chaîne ABC, qui retransmet la cérémonie, fait désormais le choix d'un véritable professionnel du divertissement. Après Billy Cristal, qui a présenté la soirée à neuf reprises, Whoopi Goldberg, Steve Martin ou Chris Rock, c'est Jimmy Kimmel qui s'y colle cette année.

"Mean Tweets" et "YouTube Challenge"

Passé par la radio et la chaîne Comedy Central, Jimmy Kimmel a fait son trou avec son émission quotidienne "Jimmy Kimmel Live!", diffusée depuis 2003 sur ABC. Au fil des années, il est devenu l'un des trois plus célèbres présentateurs de late-show, avec Jimmy Fallon, qui s'est chargé cette année des Golden Globes, et Stephen Colbert.

L'Américain de 49 ans s'est démarqué de la concurrence grâce à des vidéos populaires vues par des dizaines de millions d'internautes sur YouTube. L'idée de stars qui lisent des tweets méchants sur eux vient de lui, par exemple, tout comme les défis lancés aux parents consistant à offrir les pires cadeaux de Noël possible à leurs enfants ou annoncer qu'ils ont mangé toutes leurs friandises d'Halloween. Ces vidéos rencontrent un énorme succès sur Internet et peuvent compter plus de 50 millions de vus sur YouTube. 

Sa supposée rivalité avec Matt Damon

Mais l'un de ses meilleurs gags, il le doit à l'acteur Matt Damon. Depuis une dizaine d'années, les deux stars s'amusent à se détester à la télévision américaine. Tout est parti d'une blague de Jimmy Kimmel. A chaque fin d'émission, il avait pris l'habitude de terminer son show avec cette phrase: "Toutes nos excuses à Matt Damon, mais nous n'avons plus le temps de le recevoir".

L'acteur a joué le jeu, donnant lieu à des moments télévisés mémorables, dont les célèbres vidéos "I'm F****** Matt Damon" et sa réplique "I'm F****** Ben Affleck, ami de longue date de Damon. Cette "guéguerre" devrait se poursuivre sur la scène du Dolby Theatre avec la nomination aux Oscars de "Manchester by the Sea", dont Matt Damon est le producteur.

Voilà ce qui pourrait aider Jimmy Kimmel dans sa lourde tâche d'amuser dimanche une salle entière stressée par les résultats et les téléspectateurs: sa proximité avec les célébrités du cinéma. Depuis 14 ans, l'animateur a accueilli les plus grandes stars sur son plateau. Sans compter sur l'actualité politique américaine avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, qui ne devrait pas échapper à l'oeil moqueur de Jimmy Kimmel.