Quand l'art moderne s'inspire du cinéma

Popeye inspiration
4 images
Popeye inspiration - © BEN STANSALL - AFP

L'artiste d'art contemporain Cornelia Parker a installé une réplique de la maison du film d'Alfred Hitchcock. Il ne s'agit pas de la première oeuvre inspirée par le monde du septième art. Retour sur ces œuvres qui ont puisé dans l'art sur grand écran.

 

Archidirectors

Le dessinateur Federico Babina est connu pour ses nombreuses illustrations évoquant l'architecture sous toutes ses facettes. L'Espagnol a investi le monde du cinéma avec le projet www.archidirectors.com. Le concept ? Plusieurs édifices incarnent les univers bien particuliers des grandes signatures du neuvième art, comme Tim Burton avec une inquiétante bâtisse d'où sort un fantôme, ou encore la maison mystérieuse et surréaliste de David Lynch, sans oublier celle de Kusturica en forme de roulotte.

 

Hulk et Popeye

Très influencé par la Pop Culture, l'Américain Jeff Koons n'a de cesse de la représenter dans ses oeuvres, comme en témoigne sa statue à l'effigie de Michael Jackson. Un amour pour la culture populaire qu'il manifeste aussi avec des personnages issus de l'animation comme Popeye ou Hulk.

 

Marylin

Une pratique empruntée au grand maître du Pop Art Andy Warhol, dont l'une des œuvres les plus connues reste sans équivoque ce portrait de l'actrice Marilyn Monroe. Cette série de neuf sérigraphies vise à condamner la société de consommation à travers la reproduction identique. Procédé qu'il avait déjà utilisé avec la soupe Campbell et des bouteilles de Coca-Cola.

 

House of Horros

Exposé jusqu'en juin 2016 au musée d'Art moderne de la ville de Paris, "House of horrors" d'Elaine Sturtevant revisite les trains fantômes. Dans cette création, elle rend hommage à deux figures du cinéma: Divine, l'actrice phare du réalisateur John Waters, ainsi que la créature de Frankenstein, portée à l'écran, dans les années 1930.