Prix Lumières 2014 : la presse étrangère en poste à Paris plébiscite "La Vie d'Adèle"

Léa Seydoux, Abdellatif Kechiche et Adèle Exarchopoulos au Festival de Cannes en mai 2013
Léa Seydoux, Abdellatif Kechiche et Adèle Exarchopoulos au Festival de Cannes en mai 2013 - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - BELGAIMAGE

Palme d'or au dernier Festival de Cannes, "La Vie d'Adèle" du réalisateur Abdellatif Kechiche est le principal lauréat des Prix Lumières 2014, récompenses cinématographiques de la presse étrangère en poste à Paris et décernées lundi soir à l'espace Cardin.

Sacré meilleur film, "La Vie d'Adèle" engrange aussi le trophée du meilleur réalisateur, celui de la meilleure actrice à Léa Seydoux, tandis que Adèle Exarchopoulos a été distinguée révélation féminine de l'année.

Lors de la cérémonie présidée par l'actrice Carole Bouquet, avec les cinémas belge et tunisien à l'honneur, Léa Seydoux, meilleure actrice de l'année, a été récompensée aussi pour sa performance dans "Grand Central" de Rebecca Zlotowski, par ailleurs prix spécial du jury.

Guillaume Gallienne, dans "Les Garçons et Guillaume, à table!" qu'il a réalisé, a été désigné meilleur acteur. Son film a aussi été distingué par le prix du meilleur premier long métrage.

Révélation masculine de l'année, Raphaël Personnaz a été récompensé pour ses rôles dans "Quai d'Orsay" de Bertrand Tavernier et dans "Marius" de Daniel Auteuil.

Le trophée du meilleur film francophone hors de France est allé aux "Chevaux de Dieu" de Nabil Ayouch, tandis que le prix du meilleur scénario original a récompensé David Ives et Roman Polanski pour "La Vénus à la fourrure".


Belga

Et aussi