Pour la première fois en 30 ans, les Oscars n'auront pas de présentateur

Kevin Hart a pourtant été épaulé par Ellen DeGeneres, icone gay qui a plusieurs fois présenté la compétition cinématographique.
Kevin Hart a pourtant été épaulé par Ellen DeGeneres, icone gay qui a plusieurs fois présenté la compétition cinématographique. - © AFP PHOTO / MARK RALSTON

Après de nombreux rebondissements, Kevin Hart a annoncé de manière définitive qu'il ne sera pas l'animateur de la 91e cérémonie lors d'une interview sur ABC. Pour l'instant, l'Académie n'aurait proposé le poste à personne d'autre, selon Variety. Une situation qui ne s'est pas présentée depuis une trentaine d'années.

C'est désormais clair et net. Kevin Hart ne présentera pas la cérémonie des Oscars 2019. Alors que la grand-messe du cinéma américain approche à grands pas, le siège de maître de cérémonie reste toujours vacant. Selon les informations récoltées par Variety, la plus grande soirée du monde du septième art va connaître cette année un changement radical, car vu le peu de temps qu'il reste jusqu'à la soirée, prévue le 24 février, l'organisation risque d'être compliquée. Même en choisissant un animateur à la dernière minute, ce dernier disposerait d'un temps trop court pour tout préparer.

Derrière ce changement de programme se cache un scandale. Après l'annonce officielle de Kevin Hart au poste de présentateur, d'anciens Tweets à caractère homophobe ont refait surface, contraignant l'acteur et humoriste à faire machine arrière. "J'ai fait le choix de ne plus présenter les Oscars cette année. Je ne veux pas que cette polémique entache cette soirée qui doit célébrer des artistes extraordinairement talentueux.", s'était-il expliqué sur Twitter à l'époque, multipliant par la même occasion ses excuses à la communauté LGBTQ : "Je suis désolé d'avoir blessé des gens. [...] Mon but est de rassembler pas de diviser".

Soutenu par Ellen DeGeneres

Même le soutien d'Ellen DeGeneres, animatrice très populaire à la télévision américaine et militante active de la communauté gay, n'y a rien fait. En début de mois, cette dernière l'avait invité sur le plateau de son talk-show "The Ellen Show" pour des explications en règle et un quasi-adoubement de sa part, le priant de reconsidérer sa réponse.

Mais en vain. Mercredi 9 janvier, l'acteur a finalement clôturé une bonne fois pour toutes les rumeurs sur sa possible participation à l'occasion de son passage dans l'émission matinale "Good Morning America" sur la chaîne de télévision américaine ABC. "Je ne présenterai pas les Oscars cette année", a-t-il annoncé en invoquant, outre la mauvaise presse de ses tweets homophobes, un emploi du temps trop chargé pour mener à bien cette mission. Le tournage du troisième opus de "Jumanji : Bienvenue dans la jungle" commencerait en effet en février, soit en même temps que la 91e cérémonie des Oscars, prévue le 24 février.

Kevin Hart sur le plateau de "Good Morning America" :