Plus d'une centaine de films et webdocs au menu du 33e Festival international du film d'environnement

Le Festival international du film d'environnement se tiendra du 5 au 12 avril
Le Festival international du film d'environnement se tiendra du 5 au 12 avril - © Festival international du film d'environnement 2016

Plus d'une centaine de films et webdocumentaires se pencheront sur l'état de la planète au 33e Festival international du film d'environnement (Fife), qui se tiendra du 5 au 12 avril en Ile-de-France sous le parrainage de l'explorateur Jean-Louis Etienne.

Trois mois après la conclusion, à la conférence de Paris (COP21), d'un accord sur la limitation du réchauffement climatique en deçà de 2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle, le festival veut aussi montrer les actions menées à travers le monde pour préserver l'environnement.

Au total, 99 films (dont 53 premières) et 14 webdocs, venus d'une quarantaine de pays, seront proposés au public dans deux cinémas parisiens, au Muséum national d'histoire naturelle à Paris et dans une dizaine d'autres lieux en Ile-de-France.

Ce festival gratuit, organisé depuis 2004 par la Région Ile-de-France, décernera plusieurs prix dans les catégories documentaire, fiction, webdoc, films pour enfants.

"Ouragan", un film franco-belge en 3D sur ce phénomène dévastateur, donnera le coup d'envoi des projections qui verront se succéder des films de France, du Canada, d'Allemagne, des Etats-unis, du Brésil, d'Australie, de Taïwan, du Mexique, d'Inde, d'Afrique du Sud, du Burkina, des Emirats arabes unis...

Hors compétition, le festival proposera des films visant à mieux faire connaître les enjeux écologiques au Brésil, invitant à s'interroger sur les moyens de faire face à l'accumulation des déchets ou exposant des "initiatives citoyennes et solidaires".

Certaines projections seront suivies de débats sur le film ou des thèmes tels que "quels changements suite à la COP21 ?", "Alimentation: nouveaux goûts, nouvelles aspirations", "De 1976 à 2016: la nature est-elle plus protégée aujourd'hui ?".

Le public pourra aussi philosopher sur les moyens de "repenser l'humain, sa place et ses devoirs pour fonder une éthique environnementale".

Une série de projections est destinée aux enfants à partir de 4 ans et une exposition intitulée "Dérèglements climatiques: prenons les choses en main !", invite chacun à passer à l'action.