Pari réussi pour HBO et sa nouveauté "Westworld"

La série d'anticipation, dont la première saison s'est achevée dimanche 4 décembre sur HBO, a réalisé un excellent démarrage avec douze millions de téléspectateurs.

Le pari était risqué pour HBO. La chaîne payante américaine était depuis quelques années à la recherche d'un nouveau succès capable de rivaliser avec "Game of Thrones", dont la fin est programmée pour 2018. Avec "Westworld", le diffuseur peut souffler: sa nouveauté a enregistré le meilleur lancement depuis "True Detective" en janvier 2014.

Avec douze millions d'adeptes réunis chaque semaine, toutes plateformes confondues, "Westworld" s'impose comme la nouveauté la plus regardée de la chaîne premium. Le thriller futuriste mené par Anthony Hopkins est parvenu à faire mieux que "Game of Thrones", grand hit de HBO devenu la série la plus suivie de son histoire avec 18,4 millions de téléspectateurs réunis lors de sa quatrième salve en 2014.

Un record à nuancer tout de même. A l'époque du lancement de l'épopée fantasy adaptée de l'œuvre de George R.R. Martin, les plateformes de HBO, HBO Now et HBO Go, n'étaient pas encore disponibles. Ce qui n'enlève rien à la performance de "Westworld", qui a su happer et garder en haleine des millions d'abonnés à travers le monde du 2 octobre au 4 décembre derniers.

La série créée par Jonathan Nolan et produite par J.J. Abrams est d'ores et déjà assurée de connaître une deuxième saison, qui devrait sortir en 2018. En attendant, la nouveauté devrait connaître la reconnaissance des professionnels de la télévision. "Westworld" a déjà décroché deux nominations aux WGA Awards 2017, cérémonie organisée chaque année par les scénaristes américains. Le drame pourrait également être en lice pour les Golden Globes, organisés en janvier prochain.